Écrire sur le phénomène YouTube en adoptant un ton universitaire? C’est le défi que s’est lancé Antonio DominguezLeiva en abordant ce monstre de l’Internet dans le premier tome de la collection « Pop-en-stock », YouTube Théorie. Dans un essai béton publié aux Éditions de ta mère, place à l’analyse d’un courant populaire qui influence tout (ou presque) sur son passage.

Depuis son invention en février 2005, YouTube s’est immiscé (que dis-je, précipité) dans nos vies. Même matante Henriette va y faire son tour pour combler ses mardis soirs plates, c’est dire. En référence aux « Cultural studies », l’auteur lance les « YouTube Studies », une approche très théorique d’un phénomène très populaire.

Abordant l’aspect néobaroque, très excessif du site internet (le troisième site le plus populaire au monde après Google et Facebook), DominguezLeiva analyse, explique, tente de trouver les origines d’un tel éclatement. Parce que YouTube regorge, déborde, de contenu.

Tout YouTube est voué à l’excès, à commencer par son propre projet virtuellement infini, d’hypertrophie boulimique de notre iconosphère. »

Qu’il soit très banal ou viral, qu’est-ce qui pousse quelqu’un à partager son quotidien/ sa blague/ son mauvais coup/ son opinion sur la fameuse plateforme? Qu’est-ce qui fait de YouTube un écran sur notre époque? Mais surtout, pourquoi regarde-t-on? D’où vient l’intérêt parfois frénétique envers le contenu YouTubien?

L’auteur suppose, tourne parfois autour du pot faute de réponses, toujours en mettant en lien avec de grands courants de la culture populaire, mais aussi en se penchant sur les théories de grands penseurs, dont Lacan, Freud, Baudrillard, etc. Une approche universitaire, en effet, qui permet de prendre un recul significatif, important, envers YouTube. Peut-on vraiment poser une analyse digne de ce nom sur un phénomène aussi jeune? Dans notre société où tout va à la vitesse de l’éclair, oui.

Si on sent parfois que l’auteur s’avance d’un pas un peu hésitant sur ce terrain presque vierge, se vautrant derrière des termes théoriques et des redites et reformulations parfois lourdes, on peut aussi être impressionné par l’intelligence derrière cette analyse poussée. Un point de vue à lire, définitivement.

La bonne nouvelle? La collection « Pop-en-stock » compte déjà un deuxième tome, Séries Télé – Saison un. Un ouvrage qui s’annonce tout aussi pertinent.

– Mélissa Pelletier

 YouTube Théorie, Antonio DominguezLeiva, collection « Pop-en-stock », Éditions de ta mère, 2014