Crédit photo: Yan Turcotte

Alors que le web gagne du terrain sur la télévision, celle-ci continue tout de même à choquer, déranger… Mais à désensibiliser aussi. Avec le roman Vu d’ici (Triptyque), Mathieu Arsenault a crié sa révolte contre cet écran toujours braqué sur nos vies : un médium qui selon lui a réussi à aplanir et banaliser la réalité.

Le Théâtre Péril a voulu aller plus loin en portant ce cri de révolte de la jeunesse à la scène. Présentée au Théâtre La Chapelle en 2008 et au Carrefour international de théâtre en 2009, la pièce sera à nouveau au Théâtre La Chapelle du 22 au 26 janvier à 20h.

Jocelyn Pelletier, seul sur scène, aborde l’économie de marché, la violence, la culture populaire, l’étroitesse d’esprit, la politique, la vie de banlieue et de nombreux autres sujets sous la mise en scène de Christian Lapointe.

Une pièce à voir, ne serait-ce que pour continuer à s’interroger sur ce que les médias nous fournissent vraiment comme informations.

– Mélissa Pelletier