Crédit photo: Rolline Laporte

Une trahison annoncée. Un jeune couple au bord de la rupture. ELLE a commis l’irréparable. LUI est en état de choc. Mais, entre eux, la flamme demeure. Et lorsque la tristesse, les regrets, la peur et le vide se transforment en une furieuse envie de vivre, leurs deux corps deviennent une terre fertile pour planter une existence menée à grands coups d’audace, loin du confort et de la résignation.

Ventre, c’est un discours amoureux pas banal. Deux acteurs s’interpellent, s’entrechoquent, se répondent. Un tandem fou d’amour à la croisée des chemins, dont le discours cru et franc plonge le spectateur au coeur d’une réflexion sur l’infidélité, l’orgueil et l’érosion des sentiments amoureux.

Mais qu’est-ce qu’elle a cette pièce pour autant attirer l’attention? À découvrir du 7 au 23 janvier à La Petite Licorne.

 

Production Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline

Texte: Steve Gagnon

Mise en scène: Denis Bernard

Assistance à la mise en scène: Adèle Saint-Amand

Avec: Marie-Soleil Dion et Steve Gagnon

Décor, costumes et éclairages: Lucie Bazzo

Musique: Uberko