Quétaines, les événements en région? La panoplie de festivals parsemés à la grandeur de la province prouve amplement que les métropoles n’ont plus le monopole d’une offre de qualité. Claire Mayer, directrice artistique et général du Festival International de Danse Encore a mis un quart de siècle à convaincre le public et les institutions que son événement, ancré entre Québec et Montréal, est loin d’être quétaine.

Il était une fois en Mauricie…

crédit : Daniel Jalbert

Claire Mayer revient au Québec dans les années  90 après sept ans de formation en danse à New York. Dans la ville américaine, elle évoluait dans un environnement où tous les styles de danse se côtoyaient. À cette époque, sur la scène québécoise les styles Classique, Contemporain et Jazz se partagent le haut du pavé.

Avant-gardistes, elle et des acolytes enseignants fondent  DANSENCORE pour initier les publics de tous acabits aux multiples facettes de cet art.

Tous les styles sont à la portée de tous. Peu importe qui tu es et ce que tu connais de la danse, tu y trouveras ton compte. Quand le buzz  So you think you can dance? est arrivé, il y a eu un engouement du public pour notre festival. Pourtant, ça faisait déjà quinze ans qu’on proposait une formule semblable à l’émission américaine. “

Du 7 au 10 juin, l’événement déploiera sa 24e édition. DANSENCORE attire maintenant les grands noms de la danse comme Kristian Cellini, Mandy Moore et Dana Foglia. On serait tenté de croire qu’il aura fallu un tour de force pour convaincre ces artistes internationaux de venir passer tout un weekend dans un bled planté à une heure et demie des grands centres. C’est tout le contraire.

C’est l’environnement qui fait la difference! Les danseurs adorent sortir des grandes villes! Ce sont d’abord ces artistes qui ont donné ses lettres de noblesse au festival après être tombés en amour avec l’expérience.”

La ville mauricienne devient l’inbubateur d’une ambiance dédiée à la danse. Une bulle de charme, bordée par le fleuve, remplie terrasses et de cafés au coeur des rue étroites de son centre-ville.

Mélanger les genres

Il existe toute une gamme de styles pour un éventail de publics. La mission du festival est de mettre en contact les 3000 personnes venues danser la Zumba avec des formes de danse plus nichées, et d’inviter les adeptes de Louise Lecavalier à expérimenter des styles plus mainstream.

Sur la rue des Forges, la Main de Trois-Rivières, la grande scène extérieure accueillera les Mégas Partys Cubain Caliente et Zumba Fitness. L’animation et les performances satellites avec entre autres, les percussionnistes colombiens Aainjaa, inviteront les piétons à abandonner leur bassin à des rythmes endiablés.

Les Galas, ceux-là en salle, proposent purement et simplement la crème. Chaque année l’équipe du festival demande à ses artistes professionnels invités d’y présenter leur meilleur numéro.

Le volet Compétitions/Vitrines permet aux danseurs de tous niveaux de 7 à 50 ans d’illustrer leur talent devant le public et un panel de juges de renommée internationale. Pendant toute la durée du festival, les artistes donneront des classes de maître à un prix dérisoir. Trente-six classes pour tous les goûts, du Stepping avec Antwan Davis, en passant par le Hip Hop avec Ms Vee, au Contemporain avec Mandy Moore.

Selon la directrice, DANSEXPERIENCE est le bijou encore méconnu. En formule 5 à 7 avec verres de vin et bouchées, l’activité donne un accès prévilgié aux lieux névralgiques du festival en compagnies de danseurs, incluant des entrevues intimistes et des performances exclusives.

Aux tout début du projet, la ville de Montréal avait tenté de convaincre Claire Mayer de lancer le festival dans la métropole.  Il fallait de l’aplomb et de la ténacité pour s’établir en région. Néanmoins, la décision d’implanter DANSENCORE en Mauricie est peut-être ce qui fait aujourd’hui sa pérrenité. Sans rien dévoiler, l’instigatrice promet que l’an prochain Trois-Rivières dansera encore et soulignera en grand ses 25 ans.

‑ Laurence Pinard

Pour tous les détails sur la programmation c’est ici.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :