Hier soir, The Franklin Electric, groupe indie folk basé à Montréal, offrait au centre culturel Georges-Vanier un concert gratuit, unique et magique. Ce show marquait la sortie des titres «17», «Unsatisfied» et «This is How I Let You Down » à paraître sur l’Orchestral Remix Sessions, une série de trois remixes de chansons enregistrés live en studio avec un ensemble d’autres musiciens. Comme si cela ne suffisait pas, ils ont décidé d’y ajouter une chanson inédite.

Plus qu’un band… cette dizaine de musiciens forme un orchestre d’artistes déjantés, emmenés par des mélodies folks entrainantes, grands public, le tout dans une ambiance richement instrumentalisée de cuivres et de cordes. Chacun d’entre eux possèdent de solides connaissances musicales et ça se voit… d’où cette facilité déconcertante à ce qu’ils ont à s’amuser avec leurs arrangements.

Après avoir offert il y a quelques mois le sublime album This is How I Let You Down, au style alternatif-pop-folk, The Franklin Electric » a effectué des débuts fracassants l’année dernière en remportant les grands honneurs du concours Unsigned Only Competition à Nashville, grâce à l’extrait «Old Piano». Un groupe à la pop intelligente  avec des pointes orchestrales qui s’inscrit dans la droite lignée de leur compatriote d’Arcade Fire ou encore Beirut.

Infos concerts : The Franklin Electric sera le 24 novembre à la Casa Del Popolo à Montréal et le 7 décembre au 3030, Dundas West à Toronto.

– Thibaut Vergez-Pascal