Il n’y a pas à dire, des « die in » aux freeze en rouge, des « French-o-thon » aux « flash-mob », des manifestations nocturnes aux marches silencieuses, les étudiants Québécois font preuve d’une imagination chaque jour un peu plus fertile et ce, depuis plus de deux mois, quant aux façons d’afficher publiquement leur profond désaccord face à la hausse des frais de scolarité. Pourtant, certaines voix s’élèvent encore pour affirmer que « […] plusieurs étudiants du mouvement ne prennent pas leurs études au sérieux, sinon ils seraient en train d’étudier*». Heureusement pour celles-ci, il est encore temps de se raviser et d’assister au concert bénévole organisé par l’Orchestre de la Solidarité Sociale (OSS) qui réunira lundi prochain plus de 70 étudiants en musique provenant de l’Université de Montréal, de l’Université McGill et du Conservatoire de musique de Montréal afin de dénoncer la hausse par le talent, la passion, mais aussi, le travail appliqué et « sérieux », pour reprendre le terme ci-haut, qu’implique un tel domaine d’étude.

Le concert bénévole sera donc présenté gratuitement lundi le 14 mai, où violons, contrebasses, cymbales et trompettes résonneront dès 20h dans la magnifique Église Saint-Jean-Baptiste (309, rue Rachel Est). Sous la direction du pianiste Nicolas Ellis, l’Orchestre de la Solidarité Sociale présentera l’Ouverture 1812 de Tchaïkovsky ainsi que la 5e symphonie de Shostakovich. Étudiants, parents, enfants, grands-parents, c’est un rendez-vous unique pour soutenir le mouvement étudiant à travers la beauté de la musique ! Venez encourager la relève !

– Alice Michaud Lapointe

L’OSS présente Tchaïkovsky et Shostakovich

Lundi le 14 mai, 20h, Église Saint-Jean-Baptiste

*Paroles rapportées du député libéral Pierre Reid, Le Devoir, 8 mai 2012.