Crédit photo: Caroline Laberge

Que dire du féminisme aujourd’hui? Et surtout, que disent les féministes aujourd’hui? C’est l’invitation sous-entendue de la pièce Je ne suis jamais en retard, jouée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui du 4 au 22 novembre.

Grâce à un éventail bien choisi de comédiennes de plusieurs générations – Émilie Gilbert, Noémie Godin-Vigneau, Tania Kontoyanni, Danièle Panneton, Louis Bombardier – qui jouent les textes d’auteures de différents horizons – Nicole Brossard, Marie-Eve Gagnon, Nicole Lacelle, Dominick Parenteau-Lebeuf, Marilyn Perreault et Louise Bombardier (la seule à porter les deux chapeaux), le public a droit à un tableau éclaté, parfois cocasse, souvent poignant, sur les aléas de la vie de femme.

Oui, une prémisse aussi ouverte que ça. Parce que c’est carrément le but de cette pièce écrite collectivement. Le projet, né en 2011 grâce à l’initiative de Lise Roy – après une présentation hommage de La Nef des sorcières (1976) -, est simple: donner carte blanche à des femmes de tous âges. L’idée? Écrire un texte sur une femme contemporaine. Peu importe l’histoire ou le contexte.

C’est ce qu’on retrouve sur scène: des histoires d’amour tristes pour mourir, l’éloge de la mère, la frustration de la femme de ménage sans envergure (selon les autres), la révolte de la sœur sortie du couvent, les confidences d’une star déchue, le combat d’une avocate pour le droit des bébés filles… Tout ça, et bien plus.

Les tableaux, forts, jettent de l’ombre sur les enchaînements parfois maladroits. C’est vrai: plutôt logique de perdre un peu de cohérence en montrant tant d’histoires et surtout, tant de femmes aux sensibilités différentes. Et c’est ce qui est beau: ce patchwork, ce scrapbook si parlant.

Pourtant, un fil. Celui du féminisme. Parfois vieillot, un peu défraîchi. Souvent rentre-dedans. Toujours juste. Une pièce à voir absolument, que vous soyez féministe ou pas. Surtout si vous ne l’êtes pas, en fait.

– Mélissa Pelletier

Je ne suis jamais en retard, du 4 au 22 novembre au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui.