Voilà que la semaine de relâche, pause tant attendue par les étudiants québécois, frappe à nos portes. Les plus chanceux des parents (ou grands-parents) auront le luxe de prendre une semaine de vacances avec eux. Après quelques jours à savourer le plaisir de ne rien faire, voilà que les pieds trépignent et la joie provoquée par le repos est parfois assombrie par la pression de divertir? Heureusement, votre webzine favori vole à votre secours avec ces quelques suggestions d’activités métropolitaines.

Des festivals…

Pour échapper à la culpabilité associée à l’exposition prolongée aux petits écrans, quoi de mieux que d’emmener notre progéniture voir un grand écran? Du 2 au 10 mars, aura lieu le Festival international du film pour enfants de Montréal (FIFEM) qui présentera sa programmation dans trois cinémas différents (le Beaubien, le Parc et le plus récent cinéma du Musée). Dans la programmation, il sera possible de découvrir des classiques, des nouveautés, une compétition, ainsi que des programmes de courts métrages adaptés à différents âges. Une jolie façon d’éveiller la passion cinéphile.

En partenariat avec les bibliothèques de la ville de Montréal, le festival Montréal Joue, qui se déroulera du 23 février au 10 mars 2019, regroupe plus de 300 activités déployées autour du jeu. Un lite-bright géant, des casse-têtes, des jeux de société en libre-service, des jeux d’énigme, des jeux vidéo pour ne prendre que quelques exemples. Pour tous les goûts et pour tous les âges, le festival promet d’offrir une façon ludique d’animer vos journées.

Des musées…

La ville de Montréal regorge de très beaux musées et il serait faux de croire qu’ils ne proposent pas de contenu pour les plus petits. Ainsi, le musée de Pointe-à-Callière propose, parmi ses expositions permanentes, Pirates ou Corsaires? une excursion du côté des réalités navales du 18e siècle. On pourra y découvrir, notamment, une reconstruction partielle d’un bateau. De plus, sa nouvelle exposition Dans la chambre des merveilles constituera une exploration de la tradition des cabinets de curiosités, en regroupant divers objets étranges et fascinants issus d’autres lieux et d’autres temps.

Le Musée McCord perpétue sa série d’expositions sur les jouets avec le dernier chapitre Le grenier aux trésors, axé sur les jouets de la fin du 19e siècle à nos jours. De plus, l’établissement offre pendant la semaine de relâche diverses activités jeunesses comme un atelier de stop motion, la lecture de contes, ainsi qu’un programme de courts métrages présenté en partenariat avec le festival Fantasia.

Pour les plus scientifiques, il y a toujours le Centre des Sciences de Montréal, dont toutes les expositions s’adressent aux jeunes curieux. Doté de son propre cinéma Imax, il est possible de se faire une journée bien remplie, en enfilant expériences, films et peut-être même ballade dans le vieux port.

Du théâtre…

Quelques salles vous proposent du théâtre jeunesse. La Maison Théâtre vous propose une pièce pour les 4 à 7 ans, C’est ma sœur, de la compagnie Des mots d’la dynamite, racontant les fantaisies d’une fratrie s’amusant dans les bois.

Le théâtre Outremont, quant à lui, revient avec le Festival de Casteliers, qui célébrera, pour une 14e édition, le théâtre de marionnettes. Ces spectacles, aux styles variés, trouveront des adeptes chez les jeunes et moins jeunes.

Et si aucune de ces suggestions ne vous plaît, ou si vous en faites le tour à la vitesse de l’éclair, n’hésitez pas à jeter un œil du côté de la Place des Arts ou des maisons de la culture de Montréal pour vous laisser charmer.

Rose Normandin