Les Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC) battent leur plein jusqu’au 2 mars prochain! Quoi voir et pourquoi? Je vous pointe 5 films à ne pas manquer (et quelques bonus en prime)!

1991

Ricardo Trogi signe la fin de sa trilogie de nostalgie et de bons rires avec 1991. Notre Ricardo national part en voyage en Italie, question de séduire la femme de sa vie. Évidemment, rien ne va se passer comme prévu. C’est un must see projeté ce 25 février.

Bonus : Pour voir la suite d’une autre série de film, allez voir La chute de l’empire américain.

Charlotte a du fun

Ce film léger, mais plein de sens, de Sophie Lorain est drôle, touchant, génial. Charlotte casse avec son copain et se fait engager dans une boutique de jouets. Heureusement, il y a beaucoup de beaux gars pour la consoler… Un beau moment pour les adolescents autant que pour les plus grands.

Bonus : On dirait que les personnes derrière la programmation se sont lancées dans la thématique du love avec les oeuvres Les salopes ou le sucre de la peau, À nous l’éternité, L’amour, Speak Love, Quand l’amour se creuse un trou, Le trip à trois et même en court-métrages avec la séance C’est presque de l’amour.

La Bolduc

François Bouvier a réalisé cette fresque sur la vie d’un personnage plus grand que nature qui a marqué notre histoire. La Bolduc est une musicienne de ruine babine et une chanteuse qui en a fait danser plus d’un à travers le Québec. Son récit est loin d’être anodin… Si vous ne l’avez pas encore déjà vu, c’est le moment le 2 mars.

Bonus : Pour un autre film historique, magnifique et au budget surprenant, allez voir Hochelaga : Terre des âmes, une fiction essentielle qui fait son nid au cœur de nos racines.

Chien de garde

Ce film de Sophie Dupuis s’est presque rendu aux Oscars, c’est déjà une bonne raison de le voir. Autrement, on y va pour le jeu fantastique et déchirant des acteurs. Et pour cette histoire de relations toxiques, de famille de quartier pauvre de Montréal et de deals croches en tout genre.

Bonus : Pour des films aux titres dark mais intriguants, allez voir À tous ceux qui ne me lisent pas, La Grande noirceur, Scènes fortuites ou encore La disparition des lucioles.

Birthmarked

Ce film québéco-irlandais de Emanuel Hoss-Desmarais fait rire et réfléchir sur des questions éthiques importantes. Des parents scientifiques décident d’élever leurs enfants, pour la plupart adoptés, à l’opposé de leur disposition génétique. Mais entre les prédictions et la réalité, beaucoup peut arriver.

Bonus : Pour la famille, on va voir Nelly et Simon : Mission Yéti, La chute de Sparte ou encore Une colonie.

Ouf, que de choix! En terminant, je vous souhaite d’aller au festival et d’oser découvrir de nouveaux films, de courir les court-métrages et les événements. Les RDV Québec Cinéma, ça se passe du 20 février au 2 mars 2019. Au plaisir de vous y croiser!

Camille Deslauriers Ménard 

Psst… Pour acheter des billets et voir la programmation complète, c’est ici.