Image tirée du court #BestDayEver

Déjà à mi-parcours, les Rendez-vous du cinéma québécois se poursuivent jusqu’au 27 février prochain. Vous n’avez pas encore vu Félix et Meira de Maxime Giroux, Ville-Marie de Guy Édoin, Les loups de Sophie Deraspe ou même Scratch de Sébastien Godron? C’est le temps de vous reprendre puisqu’il reste encore beaucoup de choix à la programmation. Aussi, plusieurs programmes de courts métrages n’attendent que notre présence jusqu’à samedi. Voici un aperçu de certains d’entre eux présentés à la Cinémathèque québécoise.

Jeudi 25 février

Deux programmes de courts métrages seront présentés en soirée. Le premier regroupe, sous le thème des Beaux sacrilèges, sept œuvres dont #bestdayever du réalisateur et acteur Maxime Cormier, qui met en scène une audition pour un premier rôle dans le prochain film de Xavier Dolan le jour de l’anniversaire de l’actrice, jouée par Julie de Lafrenière, ainsi que La divine stratégie mettant en vedette Robert Lepage, interprétant un prêtre qui fera affaire avec un expert en marketing pour remplir son église, le tout sous la direction des réalisateurs Martin Forget et Eliot Laprise. Quant au deuxième programme, il contient dix œuvres expérimentales où l’on retrouve, entre autres, une réappropriation du film Nouvelle vague de Jean-Luc Godard par Étienne de Massy sous le titre J’ai écouté nouvelle vague. Également au menu, Les insulaires de Valérie Lessard qui propose une vidéodanse de scènes chorégraphiques de films des années 1960.

Vendredi 26 février

Pour bien commencer la dernière fin de semaine de février, les RVCQ proposent Fragments du quotidien où l’on met de l’avant la confrontation de la réalité sous plusieurs aspects, et ce, en quatre courts opus. De son côté, le programme Psychotronique promet du sang, une tempête de neige extrême, un complot pour meurtre, des cannibales, un poisson magique, une bande de mafieux et beaucoup plus.

Samedi 27 février

Ultime journée de célébration des RVCQ, qui se terminera comme à son habitude par la Nuit blanche organisée par Montréal en lumière. Il y aura tant à découvrir du côté du court métrage. Six programmes sont à l’honneur : Plaisantes angoisses, Accents d’amour, Hors champ, Après-midi en ville, Yeux d’enfants et Pauvres insectes.

En plus de toutes ces découvertes cinématographiques, les artistes de la série télé Série noire vous donnent rendez-vous au Bistro SAQ de la cinémathèque afin de vous convier à une soirée déjantée pour les amateurs de cette émission délirante. À moins de préférer la présentation pour une troisième année du Elvis Gratton Picture Show en version « Think big, sti » avec la participation musicale de Misteur Valaire sur la magnifique place des Festivals.

C’est le temps ou jamais de profiter de la 34e édition des RVCQ. C’est l’heure de sauter au cœur de notre cinématographie!

Julie Lampron

Pour la programmation complète des Rendez-vous du cinéma québécois, c’est ici.