La grande rentrée arrive bientôt, alors quoi de mieux qu’un aperçu des publications québécoises qui garniront les tablettes de nos librairies préférées pour (re)commencer à lire? Je vous propose un survol des titres et auteurs/autrices qui ont attiré mon attention.

Les éditions de La Peuplade appelle, une fois de plus, au talent islandais afin d’élargir leur collection Fictions du Nord. Il s’agit cette fois d’un premier roman, celui de Dagur Hjartarson, La dernière déclaration d’amour. Il rejoint donc Gyrðir Elíasson, qui a déjà deux titres traduits de l’islandais chez La Peuplade. (3 octobre 2019)

Une autre première publication chez La Peuplade : un recueil de poésie de la poète Vanessa Bell. De rivières annonce des poèmes centrés sur la femme et ce qu’elle représente dans les sphères de la féminité, de la maternité et de la sororité. Un ajout qui s’annonce très intéressant et actuel. (10 octobre 2019)

Du côté de chez Poètes de brousse, une nouvelle collection verra le jour. On n’en sait pas encore trop, mais déjà on l’attend avec impatience. La Collection Prose, dirigée par Myriam Vincent, se dotera de deux titres dès cet automne : Un, de Salomé Assor et Les échappatoires, de René-Philippe Hénault. (date à venir)

Jean-Christophe Réhel, auteur prolifique s’il en est, change de public le temps d’un livre. Il va publier chez La Courte Échelle un recueil de poésie jeunesse, Peigner le feu. Il y a très peu de poésie jeunesse au Québec, c’est donc avec enthousiasme qu’on voit un nom assez connu se prêter au jeu. (9 octobre 2019)

Niveau bande dessinée, Brigitte Archambault fait ses armes chez Mécanique générale où elle publiera Le projet Shiatsung. Une jeune fille grandit avec la présence d’un écran parlant comme figure adulte. Elle se retrouve sans contact avec l’extérieur. La bande dessinée suivra l’évolution de son personnage vers une émancipation éventuelle. (10 septembre 2019)

Dans la collection Queer de Triptyque, dirigée par Pierre-Luc Landry, on retrouve une traduction d’un poète autochtone canadien. Cette blessure est un territoire, de Billy-Ray Belcourt, est un recueil de poésie qui explore le genderfuck et l’érotisme livrés à la dérive des applications de rencontre gays. (11 septembre 2019)

Catherine Mavrikakis sort un nouveau titre, toujours chez Héliotrope : L’annexe. Outre cette autrice déjà reconnue, une nouvelle autrice fait son entrée en édition. Il s’agit de Marie-Pier Lafontaine. Son titre, Chienne, évoque légèrement certains des titres de Nelly Arcan (Putain, Folle). Il faut s’attendre à un texte violent sur un père qui maltraite sa fille, et sur la révolte de cette dernière. (28 août 2019 pour L’annexe et date à venir pour Chienne)

Tous ces titres en vrac paraîtront (ou viennent de paraître) durant l’automne. À surveiller, et dans l’attente de les lire, bonne rentrée littéraire aux avides de mots!

– Victor Bégin