Le film Rayons d’espoir – deux familles d’orphelins du SIDA sept ans plus tard sera bientôt présenté dans le cadre du 29e Festival international du cinéma Vues d’Afrique. Réalisé et produit par Catherine Mullins, ce documentaire a eu le concours de Alberto Feio pour la direction de la photographie, de Lewis Mundyongo pour la prise de son tandis que David Leguerrier assure le montage et la musique originale est une composition de Ramachandra Borcar.

Sept ans après avoir suivi et filmé les histoires de Benny, Paul et Dorrisi, orphelins atteints du SIDA, Catherine Mullins les retrouve en Zambie. Ces enfants ont dû grandir seuls après la disparition de leurs parents.  Leur histoire met en lumière des statistiques qui donnent froid dans le dos : la Zambie compte un million d’orphelins. Ce portrait émouvant donne un nouveau sens au mot “survie” et met en scène un monde de pauvreté écrasante où posséder une paire de chaussures et assurer le repas du lendemain relèvent du défi. Nous avons fait la connaissance de ces enfants — les familles de Benny, et de Paul et Dorrisi — dans le précédent documentaire Les Orphelins du SIDA. Des scènes du film de 2005 sont juxtaposées aux images actuelles afin de montrer le combat de ces enfants devant grandir seuls après la disparition de leurs parents. Les enfants de ces deux familles font preuve d’une détermination héroïque, et finalement, incarnent l’espoir.

Avec 30 ans d’expérience dans le milieu du cinéma, Catherine Mullins œuvre en tant que productrice, réalisatrice et scénariste. Elle travaille pendant une vingtaine d’années pour l’ONF et fonde la maison de production à succès Les Productions du Lion Vert en 1989. Les Orphelins du Sida, le documentaire de 2005 sur lequel Rayons d’espoir fait un retour, est son premier film à titre de réalisatrice indépendante.

 

Projections au Cinéma Excentris, salle Parallèle: 

lundi, 29 avril, 16h

mardi, 30 avril, 14h