Premier album pour La Femme, qui s’est fait connaître à travers les années à coups d’extraits et d’EP, Psycho Tropical Berlin a un petit côté hyperactif-rétro (oui oui) qui m’a tout de suite accrochée. Très vite, je me suis laissée entraînée dans la « débile mentale wave », comme le groupe français le décrit si bien sur sa page Facebook.

Il faut le dire, le méli-mélo d’influences et de sons différents aurait pu représenter un risque pour La Femme. Mais étrangement, l’espèce de mélange yéyé-pop-électro-surf-cold wave est rafraîchissant et pas du tout incohérent. Au contraire, cette accumulation d’inspirations diverses a plutôt permis à la formation de s’exprimer à sa propre façon.

Mais Clémence, Marlon, Sacha, Noé et Sam (qui sont souvent accompagnés d’autres musicien(ne)s et chanteurs(euses)), ne font pas que piocher les illuminations à droite et à gauche. Les artistes ont aussi commencé à créer leurs propres instruments pour laisser libre cours à leur imagination qui est, ma foi, débordante!

En bref : Psycho Tropical Berlin est un excellent premier album à écouter pour égayer votre 5 à 7 ensoleillé et à aimer pour son hétéroclite originalité.

– Mélissa Pelletier

À ne pas manquer aux Francofolies le 20 juin prochain, en avant-première de Peter Peter.