La 3ème soirée de Gala des prix Numix 2012, présentée au Monument National le 16 mai dernier, a permis de remettre 20 récompenses distinctes à des producteurs dans le domaine du multimédia. Le Regroupement des producteurs multimédia du Québec (créé en 2000) organise cet événement annuel depuis 2010 pour souligner le rayonnement des entreprises québécoises en médias numérique. Le Gala des prix Numix est présenté par le Fonds des Médias du Canada et est soutenu financièrement par plusieurs diffuseurs télé.

Le jury composé de 20 personnes, présidé par Julie Laferrière, a dévoilé les grands gagnants 2012 avec un trophée rouge en forme de X. Ce X, symbole des prix Numix, est utilisé de diverses manières dans la mise en scène haute en couleurs.

La créativité, l’innovation et le design sont quelques valeurs mises en lumière pour récompenser le travail des artistes producteurs. Les points clés favorisés sont le développement de la culture et la qualité du français dans les œuvres élaborées… Six catégories représentent le spectre des récompenses, dont 20 grands gagnants sur 125 finalistes, incluant le grand prix Innovation remis au projet Code Barre de l’ONF. Quelques gagnants : La Vitrine culturelle de Moment Factory et Scène 1425 de Tonton ont remporté le prix Art et Culture.

Le rassemblement des prix Numix permet de rencontrer les gens de l’industrie connus et moins connus, en plus d’y voir le potentiel de cet art effervescent au Québec. C’est un rendez-vous à suivre, ne serait-ce parce qu’il met en lumière l’art numérique aux possibilités infinies à la croisée des médias.

L’animation de la soirée s’est faite dans une ambiance festive, nous emportant dans un imaginaire virtuel: la scène agrémentée d’un DJ en direct, d’un foyer en forme de lutrin pour les animateurs, d’un X sculpté en avant scène mis en tandem avec un joli micro rouge lors de la remise des prix, harmonisés par un grand écran où on voit les informations nécessaires… Tous des éléments étaient réunis pour égayer les pupilles et les sens. La présentation de la soirée a été étudiée pour créer une ambiance multimédia, et c’était réussi! L’après-Gala a eu lieu à la Satosphère, décorée pour l’occasion d’images de la ville de Montréal qui virevoltent… Charmant!

– Violaine Morinville