Découvert en 2010 grâce à un premier EP, Cats On Trees est enfin de retour avec son premier album éponyme! Pendant ces trois années de silence radio, le duo français s’est offert tout le temps nécessaire pour créer sans contrainte. Et c’est après une exploration toute « philosophique, et non pas calculatrice» que la formation nous offre une multitude de pans de vie, de moments intimes revisités à travers leur musique indie pop.

C’est en anglais que Cats On Trees a décidé de livrer ses expériences de vie « et donc les vôtres aussi » avec une touche de « couleurs vives ». Je l’accorde, c’est très ambitieux. Outre cette drôle d’idée de tous nous représenter dans leurs chansons, Nina Goern et Yohann Hennequin ont manifestement beaucoup travaillé pour trouver un son aux rythmes joyeux malgré les paroles souvent plus sombres. La voix profonde de Nina, qui rappelle Feist et peut-être même aussi Sabrina Halde de Groenland, manque de maîtrise dans les tentatives d’envolées. Heureusement, les arrangements de Yohann viennent équilibrer harmonieusement ces rares faiblesses vocales.

Avec ce premier album, Cats On Trees nous offre la jolie impression d’entrer dans un univers chaleureux et riche. Et même si comme eux, on a parfois l’impression de ne pas arriver à mettre le doigt sur ce qu’il manque pour que les mélodies soient parfaites, on peut passer un très beau moment à écouter le résultat léger et égal de cette longue exploration musicale.

Pour voir la première représentation à Montréal de Cats On Trees, qui vous présentera ce premier album, c’est à l’Inspecteur Épingle que ça se passe le 25 octobre dès 17h30. Et bonne nouvelle, c’est gratuit! Bon show!

– Mélissa Pelletier