Impossible de trouver la vie ennuyante du 19 au 23 septembre, grâce à la 11e édition de POP Montréal! Ce festival culturel regroupe non seulement des artistes extraordinaires (parmi lesquels des connus, méconnus, émergents et établis), mais il offre plusieurs spectacles gratuits ou à des prix abordables, même pour des étudiants fauchés ou des bêtes culturelles au petit budget. N’est-ce pas merveilleux?

Le beau problème avec POP Montréal, c’est de faire des choix parmi les 600 artistes invités… Alors que l’on aimerait avoir le don d’ubiquité (ou, de façon plus réaliste, ne pas travailler ou étudier à temps plein), il faut faire face à la dure réalité: assister à certains spectacles et en laisser tomber d’autres – hélas!

 

Voici quelques suggestions:

Grimes à 20 h, ce soir (jeudi 20 septembre) au Club Soda: La nouvelle chouchou de la scène électro se produit à guichet fermé. Les critiques plus enthousiastes devant ses albums que ses prestations ne semblent pas décourager le public!

Peaches à 23 h 30, ce soir (jeudi 20 septembre) à l’Église Little Burgundy : « Je suis excitée de venir jouer à POP Montréal! », a-t-elle fait savoir sur son compte Twitter. L’excitation est bien sûr partagée par ses fans, qui se retrouveront dans une église (oui, oui!) pour danser sur sa pop entraînante et un brin subversive.

Metz à 20 h (vendredi 21 septembre) à Il Motore: Si le festival donne une place importante à l’électro cette année, le gros rock sale n’a pas été oublié!

Tim Hecker à 20 h 30 (vendredi 21 septembre) à l’Église St.John the Evangelist: L’artiste montréalais offre une musique électro-rock sombre et ambiante, qualifiée par certains de post-punk. Ce spectacle vaut le détour et bien plus que le 15 $ exigé.

Austra à minuit (dans la nuit du vendredi 21 septembre au samedi 22 septembre) à la Mission Santa Cruz: Ce band électro-pop torontois a fait plusieurs adeptes lors de sa prestation à Osheaga cet été. Gageons que plusieurs personnes s’entasseront dans cette église portugaise pour le revoir ou le découvrir. En plus, c’est gratuit!

Chilly Gonzales à 20 h (samedi 22 septembre) à l’Olympia: Ses textes uniques et ses pièces créatives, mêlant électro, hip-hop et spoken-word, ont su gagner le cœur de nombre de mélomanes et le hisser au rang de valeur sûre.

Rae Spoon à 15 h (dimanche 23 septembre) au Cagibi: L’artiste transgenre offre de belles mélodies country-folk, qui savent charmer les cowboys et cowgirls dans l’âme, et une bonne partie de la communauté queer montréalaise. Son dernier album aux sons électro-pop (I Can’t Keep All of Our Secrets) plaira également aux amateurs du genre.

Evian Christ et Purity Ring à 20 h (dimanche 23 septembre) à La Tulipe: La formation albertaine électro-pop Purity Ring, reconnue pour sa musique douce et sensuelle, partagera la scène du La Tulipe avec Joshua Leary, alias Evian Christ. Cet artiste britannique donne dans la musique électro aux accents rap et R’n’B. Ça promet!

 

Pour la programmation complète : popmontreal.com/schedule-2012/

*

Conseil d’amie: Buvez beaucoup de café et/ou de boissons énergisantes; dormez peu et profitez de POP Montréal le plus possible, qui offre d’ailleurs des activités tôt (en avant-midi) jusqu’aux petites heures du matin. Le 24 septembre, cernés (mais comblés musicalement!), on pourra se reposer. Bon festival!

 

– Edith Paré-Roy