C’est dans un Divan Orange plein à craquer que Ponctuation a présenté 27 Club. Très attendus par la critique (et les fans finis), les frères Chiasson ont un tantinet fait planer le doute sur leur avenir immédiat dans le monde de la musique en entamant des études…en musique! Après deux EP bien accueillis en 2011 et 2012, c’est finalement le 19 mars dernier sous l’étiquette Bonsound que le duo a lancé son premier album. Et quel album!

Sur scène, les gars en contrôle ont présenté le fruit de leurs efforts à un public déjà conquis. Parce que même s’ils ne sont que deux, Guillaume (voix, guitare) et Maxime (batterie) présentent un son riche et travaillé. Offrant une musique rock garage inspirée des années 60, Ponctuation est souvent comparé aux Breastfeeders. Et effectivement, une certaine énergie s’y rapporte. Mais le côté plus «rough», les distorsions plus que modernes et la voix qui se perd souvent dans la vigueur des instruments arrêtent là l’analogie.

Déçus de ne pas avoir pu être présents hier? Je vous invite à écouter en boucle l’album : toutes les pièces y ont été enregistrées en one take. Un gros défi qui se révèle efficace pour le groupe aux accents yé-yé, puisque que c’est vraiment dans l’énergie de la performance qu’on retrouve l’essence de Ponctuation.

Si vous voulez vivre l’expérience en live, voici les prochaines dates de shows dans les (pas si lointains) environs :

28 mars: Le Cercle, Quebec / 9PM
30 mars: La Petite Boîte Noire, Sherbrooke / 9PM

–  Mélissa Pelletier

http://ponctuationponctuation.bandcamp.com/