Les Intimistes portent bien leur nom. Ce collectif de femmes qui présentent mensuellement des courts textes théâtraux autour d’un thème donné nous ouvrent les portes sur leur profonde et intime réalité. Une réalité pas toujours facile : une réalité de femme. Texte en main, elles se livrent à nous tel un livre ouvert témoignant d’une troublante vulnérabilité. Une vulnérabilité qu’elles ne cherchent pas à voiler sous le masque du jeu ; car si elles ne jouent pas un personnage, elles incarnent le miroir d’elles-mêmes.

Leur dernier spectacle Plurielles rassemble les textes les plus marquants de la dernière année. L’une nous parle de ses amours adolescents, l’autre de la relation conflictuelle avec ses parents, ou encore des complexes liées à son image… Bref, des thèmes chargés d’émotion qui sont néanmoins pris à la légère. Et c’est cette profonde humilité, voire autodérision qui fait la force du spectacle. Ces femmes portent un second regard sur des épisodes traumatisants de leur vie, et le naturel déroutant avec lequel elles abordent ces sujets touche droit au coeur.

L’espace La Risée où elles ont présenté Plurielles ainsi que le bar Le Sporting Club où elles se produisent habituellement offrent une proximité naturelle qui participe d’autant plus à l’intimité du spectacle. Verre à la main, assis à une table entre amis, c’est dans une ambiance décontractée que l’on assiste à la lecture de leurs textes. Et ne vous trompez pas : ce n’est pas parce que c’est une lecture que le texte n’est pas récité avec force et assurance.

Le concept lancé par Les Intimistes est remarquable. Les rencontres mensuelles s’accumulent dans une fresque immense regroupant une multitude de textes à thèmes variés. Imaginez la richesse d’un recueil rassemblant l’ensemble de leurs textes qui se multiplient à chaque mois : ce serait une véritable anthologie de la complexe réalité des femmes. Je souhaite longue vie à ce collectif qui fête sa première année, et qui j’espère on entendra encore longtemps la parole.

-Anthony Dubé

Plurielles, Les Intimistes, les 28 février et 1er mars 2018 à l’Espace La Risée.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :