Pour son édition du mois de mai, Docville vous présente, en première canadienne, Pine Ridge un documentaire signé Anna Eborn.

Il s’agit d’un premier long métrage pour la réalisatrice suédoise qui a capturer ses  images entre 2011 et 2012 lors de séjours sur la réserve Sioux de Pine Ridge, plus spécifiquement auprès de la communauté Lakota Oglala, dans le Dakota du Sud.

À la manière des réserves qui ont été instaurées par le gouvernement canadien, celle de Pine Ridge est née de la lutte acharnée entre les Sioux et les états-uniens. Basée près du site où le massacre de Wounded Knee eut lieu en 1890, les habitants de la réserve ont depuis entretenu une amertume à l’égard de l’envahisseur qui s’est traduit par une réclusion de la communauté Lakota Oglala.

Déchirée entre leurs racines et leur besoin d’aller de l’avant, la génération actuelle pâtit du clivage qui continue de se ressentir entre leur communauté et le reste de la population.

La cinéaste ne prendra jamais la parole au cours du film; elle nous prend plutôt à témoin d’une réalité qui ne pourrait nous être présentée autrement. La caméra devient one of the boys et suit les Sioux à travers leur quotidien, mettant en lumière, par le biais de témoignages, l’état misérable de la réserve. Chômage, pauvreté, maladie, violence, dépendance à la drogue et alcoolisme sont le pain quotidien d’une génération laissée à elle-même et qui peine à garder la tête hors de l’eau. Tour à tour des jeunes se confient sur leur situation actuelle et sur leur espoir (ou l’absence de celui-ci) en ce qui concerne leur avenir.

Le fait que cette situation désolante prenne place dans un décor des plus envoûtants vient renforcer cette dualité qui pèse sur les membres de la communauté. À la manière des chevaux auxquels on casse le caractère pour mieux les asservir, le Sioux a été «domestiqué» puis restreint dans sa liberté de mouvement. Deux options s’offre à lui : la docilité ou le rodéo.

Des pistes, des causes ou des solutions? Silence radio. Anna Eborn vous prend à témoin de son impuissance et vous propose, avec Pine Ridge, une rencontre troublante, mais enrichissante.

Pine Ridge sera présenté ce jeudi 29 mai à 20h à l’Excentris.

– Vickie Lemelin-Goulet