Nous avons eu le privilège de nous retrouver parmi les journalistes et les artistes de Montréal, lors du dévoilement de la programmation 2018-2019 de La Licorne. Cette sélection s’annonce franche, surprenante et délirante, à l’image de son slogan « Rien de fake ». Découvrez les œuvres que vous pourrez voir dans cette dernière programmation signée Denis Bernard, directeur artistique et général de La Manufacture et de La Licorne, qui a annoncé son départ dès la fin de la saison 2018-2019.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bonne retraite, Jocelyne
À la Grande Licorne
Du 9 octobre au 10 novembre

Un party familial s’organise pour la retraite de Jocelyne, mais bien vite les esprits vont s’échauffer et ça va finir par exploser. Fabien Cloutier, qu’on connaît pour son humour cinglant et ses personnages crus, termine sa série de résidences d’écriture à La Licorne. Pour se faire, il signe et met en scène une pièce sur la culture du vide et les préjugés.

Queens’
À la Grande Licorne
Du 15 janvier au 23 février
Représentations bénéfice les 20 et 21 février

Mise en scène par Fernand Rainville, la pièce Queens’ raconte comment l’hôtel-motel du même nom et sa succession créeront de grands remous entre deux sœurs. On s’y questionne sur l’héritage du passé versus le désir d’évoluer. Il sera intéressant de voir comment seront revisités les thèmes de l’héritage et de la diva de retour au pays, sous la fameuse plume de Jean Marc Dalpé.

Des promesses, des promesses
À la Petite Licorne
Du 11 au 22 mars

Mme Brodie, enseignante au primaire, raconte comment une de ses élèves s’est fait exorciser par sa communauté religieuse, parce qu’elle ne parlait pas aux autres. Dans un texte de Douglas Maxwell, traduit par Maryse Warda et mis en scène par Denis Bernard, ce monologue sera interprété par Micheline Bernard. Il faut aussi dire que la production a eu beaucoup de succès à la Licorne. Ce sera donc la dernière série de représentations avant une tournée à travers Montréal et le Québec.

Chroniques d’un cœur vintage (Les mots des autres)
À la Petite Licorne
Du 4 au 21 septembre

Pour la première fois auteure, Émilie Bibeau, aussi interprète, présente une autofiction mise en scène par Sophie Cadieux. Elle y reprend des textes présentés dans le cadre de l’émission Plus on est de fous, plus on lit et nous partage ses découvertes littéraires et ses réflexions avec grand humour.

L’art de la chute
À la Grande Licorne
Du 11 au 29 septembre

Une artiste visuelle d’ici se voit offrir une résidence à Londres. Elle y rencontre un homme d’affaires spécialisé dans la spéculation pour l’achat d’œuvres d’art. Incursion dans un univers de finance artistique. Cette création de Nuages en pantalon, mise en scène et dirigée par Jean-Philippe Joubert, a reçu un excellent accueil du public et de la critique.

Je suis mixte
À la Petite Licorne
Du 1er au 19 octobre

Qu’arrive-t-il lorsqu’un homme d’affaires de Drummondville décide de devenir artiste du jour au lendemain ? Et surtout quel spectacle aurait-il à nous présenter? Dans un texte et une mise en scène de Mathieu Quesnel, cette pièce risque de surprendre. Aussi accompagnée de la musique de Navet Confit, elle traite des tiraillements entre la stabilité, la routine et l’art, la liberté.

Huff
À la Petite Licorne
Du 29 octobre au 3 novembre

Mis en scène par Karin Randoja, écrit et interprété par Cliff Cardinal, ce solo audacieux d’une douzaine de personnages nous confronte à nos préjugés sur la réalité autochtone. Huff tourne à travers le monde, en anglais. Lors de son court passage à la Licorne, le spectacle sera offert avec surtitres français grâce à la traduction d’Étienne Lepage.

Perplex(e)
À la Petite Licorne
Du 12 novembre au 14 décembre

Cette pièce absurde, drôle et dramatique, a été créée à Berlin par Marius von Mayenburg. La traduction a été assurée par Hélène Mauler et René Zahnd. Mais comment décrire cette œuvre mise en scène par Patricia Nolin ? Perplex(e) parle des acteurs, de la réalité versus la théâtralité, de la liberté, des mensonges… Et pourtant, Sonia Cordeau qui sera de la distribution nous révèle le clou du spectacle : « On va tellement vous mindfucker que vous aurez l’impression que votre vie a un sens… ou pas. »

Foirée montréalaise (édition Plateau-Mont-Royal)
À la Grande Licorne
Du 4 au 21 décembre

Ce spectacle-party multidisciplinaire et accompagné de musique en direct nous fait découvrir un arrondissement, depuis 4 ans, vu par ses habitants, citoyens et artistes. Cette fois-ci l’équipe s’attaque au Plateau Mont-Royal avec anecdotes, chant, danse et bien plus encore. Vous aurez peut-être même la chance de participer! Un événement bien particulier pour la période des Fêtes.

Basse-ville
À la Petite Licorne
Du 28 janvier au 15 février

Deux filles de Québec et un gars de la Beauce déambulent dans la basse-ville de la Capitale pour se désennuyer. Ce texte et cette mise en scène de Thomas Gionet-Lavigne révèlent l’écart des classes sociales et la situation des jeunes dans ce coin de pays. La production, du Théâtre Hareng Rouge, a reçu une mention spéciale du CEAD pour la qualité de son écriture.

La maison des 67 langues
À la Grande Licorne
Du 5 au 23 mars

Dans ce texte de Jonathan Garfinkel, un ado veut révolutionner le monde à l’aide du cunnilingus. Quelques autres trouvailles, absurdes et surprenantes comme une maison et un chameau qui parlent, s’ajoutent à cette pièce sur le conflit israélo-palestinien. La traduction de François Archambault mise en scène par Philippe Lambert risque de marquer les esprits.

Madra
À la Petite Licorne
Du 8 au 26 avril

La peur, la confiance, la famille, la surprotection. Qu’arrive-t-il lorsque notre enfant, laissé sans surveillance, fait la rencontre d’un inconnu? Traduite par Marc-André Thibault, la pièce de Frances Poet mise en scène par Marie-Hélène Gendreau soulève des sujets épineux et peut-être dangereux…

L’origine de mes espèces
À la Grande Licorne
Du 2 au 13 avril

Michel Rivard essaie un nouveau format et livre ici un grand monologue sur sa famille. Accompagné d’un musicien sur scène, il fera évidemment quelques chansons. Le tout, dans une mise en scène de Claude Poissant. Ça promet.

Cr#%# d’oiseau cave
À la Grande Licorne
Du 30 avril au 25 mai

Dans cette adaptation amusante et différente de La Mouette de Tchekov, Aaron Posner questionne notre rapport à la célébrité et aux médias sociaux. La pièce est traduite par Benjamin Pradet et mise en scène par Michel-Maxime Legault. Vous ne verrez plus jamais ce classique de la même façon…

La fissure
À la Petite Licorne
Du 6 au 24 mai

Dans ce huis clos de comédie psychologique qui touche par moments au surnaturel, un couple s’étiole devant nos yeux, comme si leur conception du réel et leur capacité à communiquer divergeaient du jour au lendemain. Le texte et la mise en scène sont assurés par Amélie Dallaire qui partagera aussi les planches avec Mathieu Quesnel.

La Dizaine de la Manufacture

Espace de rencontres, de créations, d’essais et d’erreurs, la dizaine présente à la Petite Licorne…

Lecture publique : Sissi
Le 25 février à 19h

Sissi, maman mariée issue d’une famille immigrée, veut repenser son rôle de femme moderne, grâce à l’amitié de sa voisine. Texte de Nathalie Doummar et mise en scène de Marie-Ève Milot.

Lecture publique : Comment ça, ça n’a jamais été monté ici, ça?
Le 27 février à 19h

Lecture d’extraits de pièces anglophones, inconnues du public francophone et écrites par des femmes. Idéatrice Guillerma Kerwin.

Carte blanche à l’École nationale de théâtre du Canada
Le 1er mars à 20h

Cela fait 4 ans que la Licorne offre aux écoles de théâtre l’opportunité d’occuper ses murs. Ainsi, le travail des étudiants de l’ENT, avec l’aide de leurs professeurs, sera présenté au grand public.

ÉVÉNEMENTS

Les 5 à 7

Pièces d’un acte accompagnées de bouffe et de bière. À la salle de répétition.

Conversations avec mon pénis
Du 16 au 26 octobre
De Dean Hewison, traduit par Marc-André Thibault et mis en scène par David Strasbourg.

L’amour est un dumpling
Du 14 au 24 mai
Création de Mathieu Quesnel, Nathalie Doummar et Simon Lacroix.

Camille Deslauriers Ménard 

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus! Abonnez-vous à notre infolettre ici.

À DÉCOUVRIR AUSSI :