Si Osheaga donne la part belle à la musique indie, à la pop, au rock et à l’électro, parfois le festival néglige le hip-hop, se contentant de n’accueillir que quelques gros noms. Pour cette dixième édition, en plus de recevoir des incontournables comme Future, Cypress Hill, Koriass, Dead Obies et l’excellent Vince Staples, le festival inclut dans sa programmation de jeunes artistes et rappeurs moins connus. Voici donc cinq noms à découvrir cette fin de semaine.

GoldLink

Originaire de Washington D.C., GoldLink a reçu beaucoup d’attention avec son mixtape lancé en 2014 et surtout avec son album And after that, we didn’t talk. Ayant tourné avec des artistes d’électro comme  SBTRKT et le Montréalais Kaytranada (voir plus bas), le son de GoldLink empruntant à la house électronique et au hip-hop réussit à faire danser le public tandis qu’il traite d’amours adolescentes et de sexualité.

En spectacle le vendredi 29 juillet, à 15h25.

 •••

The Underachievers

Prolifique, le duo de jeunes rappeurs de Brooklyn au style direct et assumé détient un bassin impressionnant de pièces à offrir en spectacle. Avec trois mixtapes, deux albums, et une signature avec Brainfeeder, l’étiquette du très respecté Flying Lotus, The Underachievers font dans le rap pur et dur, parfois intoxiqué et mystique comme il s’en faisait dans les années 1990 sur la côte est. Pour les amateurs de hip-hop sans compromis.

En spectacle le vendredi 29 juillet, à 20h.

•••

Jahkoy

Inspiré par Drake, Pharrell et André 3000, Jahkoy dit avoir troqué le rap pour le chant lorsqu’il a décidé de quitter Toronto pour L.A. après être tombé amoureux. Ses pièces soyeuses et dansantes, plus près du R&B que du hip-hop, racontent majoritairement des histoires d’amour et de rupture, mais demeurent audacieuses, directes et raffinées.

En spectacle le samedi 30 juillet, à 13h20.

 •••

Kaytranada

Connu depuis quelque temps déjà par les Montréalais grâce à ses soirées et ses remix de chansons populaires (celui d’If de Janet Jackson lui a valu une notoriété certaine), Kaytranada s’est taillé une place importante dans le monde de la musique électronique et du hip-hop. Son premier album intitulé 99.9%, auquel ont collaboré des artistes de renom comme Anderson .Paak, Craig David et AlunaGeorge, fait partie des incontournables de l’année et présente un hip-hop souvent instrumental, mais toujours dansant, tropical et lumineux.

En spectacle le samedi 30 juillet, à 19h50.

•••

Little Simz

Little Simz, qui a lancé 8 mixtapes en 3 ans, est l’une des rares femmes rappeuses à être programmées à Osheaga. Ça lui donne une bonne raison d’être révoltée, et ça tombe bien, parce que la rappeuse londonienne ne donne jamais dans la dentelle : sur des rythmes simples et efficaces, Little Simz brise toutes sortes de tabous sans détour, abordant des thèmes comme la violence raciale, la pauvreté, la mort et le sexisme. Radicalement personnel, son album A curious tale of trials + Persons a été comparé aux meilleurs de Kendrick Lamar et de Lauryn Hill, rien de moins!

 

En spectacle le dimanche 31 juillet, à 17h40.

Nicholas Dawson

Osheaga se tiendra du 29 au 31 juillet au Parc Jean-Drapeau. Consultez la programmation complète ici.