Sarah Laurendeau et Jean-Philippe Lehoux (crédit photo : David Ospina)

Pour une deuxième année consécutive, le Théâtre La Licorne ouvre sa saison avec une création de Jean-Philippe Lehoux. Après le succès de Napoléon voyage l’an dernier, l’auteur et comédien récidive avec la pièce « Normal », une expérience de touriste dans une ville qui n’a rien de touristique. Produite par sa compagnie le Théâtre Hors Taxes et en codiffusion avec La Manufacture, Jean-Philippe Lehoux aborde ses thèmes de prédilection : le voyage et le rapport à l’autre. Il est accompagné sur scène par la comédienne Sarah Laurendeau.

Mis en scène par Philippe Lambert, l’action se situe à Normal, une petite ville banale de l’Illinois. Une ville d’ailleurs choisie par le public de la Licorne pour ses qualités de ville « contournable ». Reclus dans sa chambre à 40$ du Motel 6, le personnage s’ennuie et se demande ce qu’il est venu faire dans ce trou. Malgré un cinéma qui projette un film par semaine, un labyrinthe au milieu d’un champ de maïs et les balades à vélo, les activités se font rarissime. Pourtant, un défi s’impose : aller à la rencontre de l’autre.

Une fois de plus, Lehoux nous entraîne dans ses mésaventures loufoques dressant une fresque de personnages colorés et désopilants. Entremêlant le documentaire, son récit de voyage et le théâtre intimiste, Lehoux tente de répondre à la question suivante : « Peut-on voyager là où il n’y a rien voir? »

Même un voyage aux apparences banales prend une dimension captivante racontée par Jean-Philippe Lehoux. Et je ne parle pas du moment où les rencontres les plus farfelues et insolites débutent, je parle dès le début lorsqu’il raconte son quotidien aux allures du jour de la Marmotte. La même balade à vélo, le même garçon qui, à la même intersection, fait la même blague de flatulence, les mêmes insultes rabrouées par un homme à un coin de rue, le train qui obstrue la route à 11h12 exactement. Et ce fameux centre (de la ville) si rassurant, où il y converge tous les jours.

La mise en scène et la participation de Sarah Laurendeau donnent le rythme à ces péripéties. Elle, tant en narratrice que dans la peau de divers personnages plus éclatés les uns que les autres: un preacher, une dj sado masochiste, un hippie, etc.

Lehoux illustre ici sa propre réflexion : « Voyager, c’est l’autre ». Une expérience semée d’auto-dérision où il apprend à se connaître à travers sa perception d’étranger se présentant en touriste, se justifiant de ce projet saugrenu, mais ramenant avec lui une expérience inoubliable.

Edith Malo

Normal à La Petite Licorne
Du 31 août au 25 septembre 2015
Texte et idée originale : Jean-Philippe Lehoux
Mise en scène : Philippe Lambert
Interprétation : Sarah Laurendeau et Jean-Philippe Lehoux