Prise de parole, une maison d’édition qui favorise la publication d’auteurs francophones à travers le Canada, publie cet automne Nipimanitu, de l’écrivain d’origine innue Pierrot Ross-Tremblay.

Une poésie adressée au paysage

Il n’y a presque pas de sujet poétique au « je » dans Nipimanitu. À quelques moments, on peut trouver un nous, mais pas vraiment de voix à la première personne. Cette première distance instaure un climat général sur l’observation de ce qui entoure l’auteur des poèmes. L’ambiance est axée sur la nature, seule force à diriger le recueil. C’est une conversation intime entre le lecteur et le décor : « Honnête temple rubis / Au fleuve le canot s’éloigne en rêvant / Vers la saine accalmie l’éveil / Fruit de courages immanents ». L’adjectif « immanent » revient sans arrêt tout au long du recueil, venant qualifier beaucoup de moments et d’objets d’immanents. Qu’est-ce qui ne change pas ainsi, demeure interne à tout? Est-ce le paysage? L’homme?

Sans tout à fait saisir quelles actions sont exécutées, on se perd dans une multitude de mots qui créent une nouvelle poésie plus ressentie, plus abstraite peut-être. Cette méthode rappelle une connexion avec le territoire qui habite davantage les peuples des Premières Nations ; une sensibilité à ce qui nous entoure et qui est le produit de Mère Nature.

Ce qui me fascine par-dessus tout pendant la lecture, c’est la possibilité de voir et de vivre des choses malgré l’absence de repère de personnage. Par exemple, la beauté véhiculée dans certains poèmes transcende le sujet poétique : « À fleurir jusqu’aux cœurs assoiffés / Fruits d’amour immédiats / Remarquable abondance / Éclats rires célestes / Appelant évocateurs / L’âme aux champs des absolus ». Sans comprendre de qui ou de quoi il en retourne, on se laisse apprécier le poème comme une toile abstraite.

L’esprit de l’eau de Ross-Tremblay suscite la curiosité et permet de se défaire, pour un instant, des poésies centrées sur un sujet poétique clair et défini.

– Victor Bégin

Nipimanitu, l’esprit de l’eau, Pierrot Ross-Tremblay, Prise de parole, 2018.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus! Abonnez-vous à notre infolettre ici.

À DÉCOUVRIR AUSSI :