Mark Lawes et la Compagnie des Artistes en résidence au Theatre Junction Grand présentent, dans le cadre d’une première venue à Montréal, Lucy Lost Her Heart, une pièce multidisciplinaire où la danse, la musique et le jeu se chevauchent pour mettre en scène un univers fictif dans lequel les personnages, confinés au souterrain d’une ville devenue fantôme, posent un regard la société moderne.

Crédit: James Stangroom

Depuis sa création en 2006, la compagnie des artistes du Theatre Junction Grand, à Calgary, propose au public des créations dans lesquelles les arts se complètent et s’entrelacent, où l’on passe à tout moment du français à l’anglais, puis de l’anglais au français. Composée de musiciens, d’acteurs, de danseurs et d’artistes visuels, la troupe met sur pied des performances uniques et surprenantes dont le caractère international, multidisciplinaire et multilingue fait désormais la réputation.

Dans Lucy Lost Her Heart, on nous offre un amalgame d’idées sur le passé ancré dans notre imaginaire collectif, sur l’avenir, de même que sur l’espoir ou la peur que peuvent susciter ces époques passées et futures. Une ribambelle de personnages étranges défilent et alimentent nos réflexions, dans un contexte postapocalyptique où la mort côtoie la vie, et où la dérive des sociétés modernes est au cœur des questionnements.

Lucy Lost Her Heart sera présentée à l’Usine C du 28 au 30 mars 2012.

– Annie Dumont