Depuis le mois d’août dernier, Annika Parance Éditeur nous offre un nouvel ouvrage de textes de Marie Cardinal, basé sur le défrichage des carnets intimes de l’écrivaine par ses filles, Alice et Bénédicte Ronfard. Décédée en mai 2001 (déjà!), l’artiste reconnue pour des œuvres telles que son célèbre roman autobiographique : Les mots pour le dire (1975) ou alors Une vie pour deux (1979), aura laissé une marque importante à la littérature par ses écrits de l’intime. À l’intérieur de L’inédit, on retrouve des bribes de sa vie à Alger, où elle est née en 1928, sa vie au Québec ou en France, ses psychanalyses, sa famille, la maternité ainsi que le bouillonnement de l’époque.

Ses thèmes, qui ont construit son œuvre entière, revivent à travers ses mots et font encore écho à la force de cette femme brillante et complexe. Marie Cardinal, amoureuse et épouse de l’artiste Jean-Pierre Ronfard, avait la violence du désir et la profondeur de l’entité, dans son écriture comme dans sa vie. Le collage de textes, réunissant un faux roman, où l’écrivaine rencontre un jeune auteur, à des bouts de journaux intimes, que forme L’Inédit marque donc un retour à l’âme de l’artiste. Une façon de la connaître ou tout simplement de la retrouver.

Voici également une vidéo d’une lecture d’un extrait de L’inédit faite par Pascale Montpetit et Évelyne de la Chenelière.

 

–  Julie Lampron