Vue de l’exposition Passages à découvert 2014, photo : L.-P. Côté

Jeudi le 24 avril dernier se déroulait le vernissage de l’exposition annuelle des finissants en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal. Présentée du 25 avril au 10 mai 2014, vous avez encore le temps d’aller faire votre tour, question de découvrir le travail de talentueux artistes de la relève.

 

Un caniche, un commis de bureau sur «repeat» et une niche aux mille vases

L’exposition Passage à découvert a lieu à la Galerie de l’UQAM, au 1400, rue Berri (angle Sainte-Catherine Est). L’entrée est libre et vous pouvez vous y rendre du mardi au samedi, de midi à 18 h. Les travaux des finissants au programme de baccalauréat de l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM y sont présentés en grande primeur ; des œuvres démontrant la fougue créatrice d’étudiants qui auront exploré et défini leur style artistique durant les trois dernières années.

Lors du vernissage, dix prix et bourses d’excellence ont été remis à des étudiants. Entre autres, le prix d’excellence Robert-Wolfe et le prix du Centre des arts et des fibres du Québec offert par Diagonale ont tous deux été remis à l’artiste Julia Maria Piché Daigneault pour son installation vidéo pimpante aux mètres de papier déroulant et confettis escamotés (une de mes œuvres préférées) ! J’ai aussi adoré «Si précieux jardin», l’installation de Jérôme Bouchard-Desjardins. Il s’agissait de prismes transparents suspendus du plafond par des cure-pipes (les tiges de métal enrobées de mou-mou multicolore qu’on utilisait pour faire du bricolage quand on était petits). Dans ces formes-là, il y avait des petits chats décorés placés dans du sable de couleur vive; j’ai bien aimé l’univers dans lequel l’artiste a tenté de nous faire entrer.

Vous avez donc jusqu’au 10 mai prochain pour aller voir ça ; il y a aussi un dessin vraiment intéressant de Pascale Robinson, une installation avec un portrait de caniche «kitch», des tableaux, des sculptures… En terminant, vous pouvez aller visiter la page Facebook de la Galerie de l’UQAM ici et son compte Twitter ici.

– Geneviève L’Heureux