Ils sont dans la force de l’âge, pétulants et bourrés de talents. Ils minouchent tous le rêve du succès dans les hit-parades et sur le poste d’écoute d’une librairie. Ils veulent tous être la « prochaine grosse affaire », brûler les planches de leurs amplis et laisser dans leur sillage des spectateurs stupéfaits, ampoulés des paumes par applaudissements délirants. Du 16 février au 30 mars, Les Méconnus vous présente, au moyen de questions d’embauche convenues, chacun des candidats de la 19e édition des Francouvertes. À qui la plus belle tête de l’emploi? À vous de juger.

MATHIEU BÉRUBÉ

mathieu-berube

Pourquoi avez-vous répondu à notre annonce ?
J’ai récemment perdu mon emploi, j’aimerais retrouver quelque chose dans mon domaine d’expertise.

Pourquoi pensez-vous être le/la candidat(e) idéal(e) pour le poste ?
Avez-vous lu mon carambolum vital ? J’ai travaillé 12 ans au Biodôme.

Comment travaillez-vous en équipe ?
Je suis un excellent joueur de badminton en double, je fais partie d’une ligue interrégionale et mes coéquipiers m’apprécient beaucoup (shout-out aux Indiens Urbains de Rosemère, c’était tight notre dernière et ô combien de plaisir).

Quel type de difficultés avez-vous du mal à gérer ?
Parfois, je me mets à crier, mais comme on dit : à la prochaine chicane les boys.

Préférez-vous les voyages d’affaires ou le télétravail ?
Tout dépend des affaires, mais je préfère certainement les voyages.

ANATOLE

anatole

Parlez-moi de votre parcours académique ?
J’ai fait un AEC en cartomancie au Cégep de La Pocatière et j’ai suivi un stage en eschatologie dans les bas-fonds de L.A.

Envisageriez-vous une réorientation de carrière ?
Mon travail actuel étant d’annoncer la fin des temps, je n’envisage plus rien du tout, mis à part de préparer les gens pour la chorégraphie finale.

Quels sont d’après vous vos deux principaux défauts ?
Être vivant.
Ne pas être mort.

Et vos deux principales qualités ?
Ne pas être vivant.
Être mort.

Où vous voyez-vous dans 5 ans ?
Je me vois danser lascivement dans la nuit des temps pour faire sourire les brebis de la Nouvelle L.A.

EUGÈNE ET LE CHEVAL

eugene-et-le-cheval

Qu’est-ce qui est le plus important pour vous dans la vie ?
Gagner tous les concours de chansons musicales du monde ! Surtout les Francouvertes.

Quelle est votre plus grande réalisation professionnelle ?
Définitivement notre participation aux Francouvertes en 2011. Depuis, il est difficile d’aller au dépanneur sans se faire prendre en photo.

Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?
Pour nous concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire les concours de chansons musicales.

Comment percevez-vous l’entreprise/industrie ?
Un espace merveilleux dans lequel l’effort est toujours récompensé à sa juste valeur.

Quelles sont vos attentes salariales ?
Être rémunérés à notre juste valeur.

Mathieu Bérubé, Anatole, Eugène et le cheval
Lundi 16 mars, 20 h (portes 19 h)
@ Lion d’Or (1676, rue Ontario Est)
10 $