Dès demain, le Musée d’art contemporain de Montréal lancera le programme Vidéomusique dans le cadre de sa Série Projections! Les œuvres proposées, créées entre 2010 et 2013, seront axées sur la performance et le corps dansant.

L’histoire de la vidéomusique est marquée par des performances mémorables qui reflètent non seulement les courants et les enjeux de l’heure, mais aussi l’essor des techniques et des médias. Avec l’arrivée de YouTube, des réseaux sociaux, des webcams et des plateformes de partage en ligne, le paysage de la vidéomusique s’est à nouveau transformé pour donner libre cours à des créations chorégraphiques participatives, hybrides, interactives, où le public est parfois invité à jouer un rôle actif. L’invention, l’étrangeté et l’étonnement sont au rendez-vous avec ces œuvres dont les formes et les actions peuvent s’apparenter à différentes disciplines : performance, danse, sculpture, collage, tableau cinétique.

La sélection de cette édition de Vidéomusique, qui regroupe des créateurs nord-américains et européens, témoigne de l’effervescence de ces nouvelles formes en proposant des réalisations d’Emily Kai Bock et de Claire Boucher pour Grimes, de Daniels pour Battles, de Ninian Doff pour Graham Coxon, de Daniel Franke & Cedric Kiefer sur une musique de Machinefabriek, de Garth Jennings pour Atoms for Peace, de Kahlil Joseph pour Flying Lotus, de Vincent Morisset pour Arcade Fire, de Sammy Rawal pour Bonjay et de dominique t skoltz˜. C’est Louise Simard, responsable des créations multimédias au Musée d’art contemporain de Montréal, qui est commissaire de la Série Projections.

Vidéomusique, dans le cadre de la Série Projections du 17 juillet au 22 septembre 2013