Le numéro d’automne de la revue Estuaire est arrivé! Sous le titre L’amitié du réel, ce 154e numéro de l’incontournable périodique de poésie convie les lecteurs à réfléchir sur le lien qui unit la poésie et la réalité. En effet, l’écrit poétique tire toujours son origine d’une expérience, d’une réaction face au réel qui s’incarne par le rejet ou le coup de foudre, la méditation ou l’action. Si on en suit cette logique, le poème devient donc la récolte de ce que la vie sème au cœur du poète, récolte qui dans ce numéro d’Estuaire prend forme sous les mots de Normand de Bellefeuille, Monique Adam, Daniel Saldaña París, Tania Langlais, Benoit Jutras, Maria Teresa Carbone, France Théoret, Lula Carballo, Erín Moure, Jonathan Brosseau et Christophe Lacasse.

Dans la section « Paroles de poètes », qui expose les coups de cœur suscités par des œuvres québécoises récentes, on retrouve des commentaires sur les textes des cinq finalistes au prix de poésie Estuaire – Bistro Leméac 2012, ainsi que cinq autres commentaires de recueils de chez nous.

Le lancement du numéro a eu lieu au chaleureux Port de tête mardi soir en compagnie de plusieurs auteurs et amis. Les artisans d’Estuaire ont aussi tenu à souligner les 8 ans de José Acquelin au sein de leur équipe par un hommage puisé à même ses mots.

L’amitié du réel est disponible en kiosque dès maintenant.

– Chloé Leduc-Bélanger