C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Caltâr-Bateau a été accueilli sur la scène de la Sala Rossa hier soir. Il faut dire qu’on nous promettait une grosse soirée pour le lancement de Verbal Boisson #7, premier album du groupe : comédiens, animation et présentation du concept de « rock tourtière ».

Vers 21h30, Bryce DyCash – semblant sortir tout droit d’un talk-show américain un tantinet douteux- a envahi la scène pour nous présenter « la sensation du moment » : Caltâr-Bateau. Et c’est bien ce à quoi nous avons eu droit : entre les performances ultra-dynamiques et enfiévrées d’Alexandre Beauregard (voix, guitare, mandoline), Étienne Dupré (basse, guitare, banjo, voix), Eliott Durocher (guitare, synthétiseur), Francis Ledoux (Batterie, percussions), Elyze Venne Deshaies (saxophone, clarinette, clarinette basse, flûte, voix), Gabrielle Girard-Charest (violoncelle, égoïne, voix) et Alex Guimond (voix, chœurs), se sont enchaînées interventions et sketchs mis en scène par Boris Nonveiller. Façon originale d’aborder ce lancement, qui a permis de maintenir un rythme efficace et d’ajouter une petite touche d’humour à une musique qui sort déjà de l’ordinaire. Le public, vraiment conquis, s’est dandiné, a ri, et a semblé passé une assez belle soirée merci.

En tout et pour tout, un lancement réussi pour Caltâr-Bateau, qui a su séduire avec sa musique folk, un brin trad, aux arrangements impressionnants pour un premier effort. En écoute intégrale ici.

– Mélissa Pelletier