Suite à Furniture Music, premier album remarqué d’Amanita Bloom, le sombre et pénétrant folk des quatre Montréalais est de retour sur Neither the Sea Nor the Land. C’est un retour aux atmosphères obscures mais réconfortantes, aux arrangements à la fois riches et crues, à une certaine lourdeur qui les caractérise, ainsi que la continuité des explorations autant sonores que dans la composition. Les fans de leurs intenses performances sur scène seront heureux de retrouver le groupe inspiré, avec l’ajout de Pierre-Luc Gagnon au piano Rhodes, à l’orgue, manipulations de rubans et autres, qui se joint au chanteur et guitariste Etienne Morin, au batteur Phil Skeene et à Dominic Leclerc à la basse.

Neither the Sea Nor the Land sera lancé officiellement le 31 Janvier à Montréal, à la Casa Del Popolo. L’album est aussi disponible en format numérique, à travers Ste-Cécile, nouveau projet de l’étiquette Dare To Care.

Pour écouter des extraits de l’album: http://amanitabloom.com/