Hier, Human Human lançait son premier album Run au Cabaret du Mile-End. C’était un évènement très attendu et la salle était remplie d’une foule enthousiaste et attentive. Les quatre Montréalais qui composent le groupe – Olivier Larouche, Louis Lupien, Felix Roy, Maxime St-Jean – n’en étaient pas à leur première performance; ils font de la musique ensemble depuis 10 ans (sous différents noms). On pouvait sentir la chimie entre eux et l’assurance que procure l’habitude de la scène. Le groupe a joué toutes les chansons de son nouvel album, déballant progressivement la variété de son style musical parfois presque pop et parfois plus sombre. Le public a dansé allègrement sur « Lips » et « Forest » qui ont été livrées de façon très dynamique.

Au moment de leur dernière chanson (avant le rappel) une toile semi-transparente a été déployée devant le groupe, ce qui a permis de projeter diverses images qui se superposaient aux musiciens que l’on pouvait voir derrière les projections. Ça a contribué à créer une atmosphère très intéressante. Surtout, Human Human a su bien s’entourer afin de contourner le problème que pose maintenant le disque matériel. Ils ont crée un magazine qui contient un code pour télécharger leur album. Le magazine contient les œuvres exclusives de dix artistes (photographes et dessinateurs) qui devaient chacun illustrer une des chansons de l’album ce qui donnent un résultat très varié.

Outre quelques minuscules problèmes techniques (le micro du chanteur a fait un petit peu de « feedback » à quelques reprises et celui du batteur a menacé de lui tomber sur la tête à un certain moment) la performance de Human Human était très bonne et je vous recommande l’achat du magazine-album!

– Alexie André