La Ferme des humains du réalisateur Onur Karaman est en compétition dans la section Focus de la 42e édition du Festival du Nouveau Cinéma. Ce premier long métrage dépeint la vie déjantée de trois jeunes banlieusards qui éprouvent des difficultés à s’intégrer à la société, interprétés par Karim Jallal, Raphaël Lacaille et Dominic Quarré, et soutenus entre autres, par Fayolle Jean, Didier Lucien et Hafid Stitou.

Karim, un immigré marocain, et J-P, qui gagne sa vie à vendre de la drogue, ont beau passer leur temps à se houspiller, les deux jeunes hommes sont inséparables et n’imaginent pas passer leurs grandes journées d’été à faire autre chose que traîner ensemble sur des bancs de parc de la Rive-Sud, sacrer, fumer des joints, agacer les filles ou les passants avec leurs blagues sexistes et racistes. Une vie de débauche insouciante et vaine qui terrorise les parents de Karim, mais qui emplit le vide.

Il est question du sentiment d’exclusion, vécu de façon particulièrement aiguë par les jeunes adultes venant d’ailleurs. Le film ne se veut pas moralisateur, cependant, il interpelle dans le contexte de questionnement sur les « valeurs » de la société québécoise face au désir d’intégration des nouveaux arrivants. Le film sera présenté au Cinéma Excentris le lundi 14 octobre à 21h à la salle Fellini, et le jeudi 17 octobre à 15h à la salle Cassavetes.

« Je suis très fier que mon film ait été choisi par le Festival pour la compétition » a expliqué le réalisateur M. Karaman. « Le film se veut avant tout une métaphore, mais je crois fermement que beaucoup de jeunes adultes – entre autre de jeunes immigrants – se retrouveront dans cette histoire, dans ces situations qui sont très proches de ce que beaucoup d’entre eux vivent au quotidien » a-t-il rajouté.

La page Facebook du film est ici.