Airick Woodhead (Doldrums) – Théâtre Fairmount

Véronique. Elle peut boire beaucoup. Se tromper d’adresse. Perdre son billet d’entrée. S’exclamer un peu trop avec ses mains. Sacrer en ‘sti. Et prendre des mosus de belles photos. Les shows, on les a vu ensemble. Pour la plupart. Chacun à notre manière, on tente de saisir le moment magique de la soirée. Moi avec des mots, elle avec des images. Une partner in crime on peut dire.

Ce qui me plait le plus, c’est le silence qu’elle réussi à capter. Un moment de pause où le musicien se laisse aller et ne songe pas à sa performance.

02_twin_shadow

George Lewis Jr. (Twin Shadow) – Café Campus

On était au Café Campus. Petit changement des lattes de bois qu’on trouve au Ritz. Véronique était contente. Croisé beaucoup de monde. Un ex. Une ancienne collègue de travail et un nouveau fling. Aussi croisé George. Il était bien gentil. Une soirée de party.

03_she-devils

Audrey Ann (She-devils) – Bar Le Ritz

04_doldrums

Daniel Woodhead (Doldrums) – Théâtre Fairmount

05_tops

Jane Penny (TOPS) – Bar Le Ritz

Un autre moment de silence qui explique beaucoup.

06_lolawolf

Zoe Kravitz (Lolawolf) – Café Campus

07_doldrums

Daniel Woodhead (Doldrums) – Théâtre Fairmount

Le concert était booké au Ritz originalement. Mais du fait d’un problème électrique, on a annoncé le jour même la tenue du lancement au Théâtre Fairmont. Probablement pour cette raison qu’il n’y avait pas beaucoup de monde. On a fait la connaissance de Taylor Kirk (de Timber Timbre). Il buvait sa bière au bar et moi, après quelques verres de vin, je me sentais courageuse. Fatiguée, je ne suis pas restée longtemps par contre. Véronique, de son côté, avec l’aide de Taylor pour trouver des bons spots, a continué de photographier la performance.

08_will_butler

Miles Arntzen (Will Butler) – Bar Le Ritz

09_moonking

Maddy Wilde (Moon King) – Théâtre Fairmount

10_will_butler

Will Butler – Bar Le Ritz

On est arrivée tôt. On avait des bonnes places. Il faisait chaud dans le Ritz et on avait une vue sur la sueur à profusion de Will Butler. Je ne vous surprends pas si je vous dis que Will se donne sans réserve. Il n’était pas seul néanmoins. ‘Sti que le drummer était déchainé.

Photos : Véronique Côté
Textes : China Marsot-Wood (cliquez ici)