Bonne question.

Mais avant d’y répondre, et peut-être même pour mieux y répondre, le Festival du Jamais Lu, c’est quoi? C’est un espace et un moment offerts aux auteurs de théâtre de la relève québécoise pour proposer au public des textes aux formes, aux styles et aux thèmes variés, ayant tous pour objectif de poser, au moyen de la fiction, un regard et une réflexion sur notre monde. Ça, et peut-être aussi des pistes de solution. Ces textes, qui seront lus et interprétés par des comédiens et des comédiennes, soulèvent des questions, effleurent des idées ou encore mieux, secouent les nôtres. La fiction comme outil de transformation de notre réalité, voilà l’essence du Festival du Jamais Lu, qui se déroulera cette année du 4 au 11 mai 2012.

Fidèle à sa tradition engagée, l’édition 2012 du festival pose une question, Où est-ce qu’on est? Comme personne, comme collectivité, où est-on, que fait-on? C’est à cette question anodine en apparence, et pourtant on-ne-peut-plus cruciale, que les auteurs invités tenteront de répondre au cours de cette 11e édition du festival. La programmation, élaborée par les codirecteurs artistiques Marcelle Dubois et Jean-François Nadeau, a été dévoilée au théâtre Aux Écuries, la nouvelle maison du festival. Les textes proposés par les auteurs seront présentés au public sous la forme de huit lectures théâtrales, de deux pièces adressées à un jeune public, de quatre soirées spéciales ainsi que de deux rencontres sous le signe de la dramaturgie.

Le Jamais Lu, c’est un lieu de liberté, un espace festif et engagé où il fait bon se dépoussiérer les idées et terminer la discussion autour d’un cocktail Jamais Bu, au bar-café des Écuries.

Pour connaître tous les détails de la programmation et pour se procurer des billets, consultez le site du festival au www.jamaislu.com.

-Annie Dumont

 

Vidéo de lancement: