Un quintette de musique contemporaine, ça peut laisser perplexe. On s’imagine téléporté dans le salon feutré d’un oncle docteur en anthropologie qui fume la pipe en lisant un essai de Marvin Harris sur la pratique du cannibalisme chez les Aztèques.

Mais quand on sait que Magnitude6 est composé de cuivres et batterie et qu’à l’occasion de ce projet ip.op., les rappeurs Caro Dupont et KenLo Craqnuques les accompagnent, ca donne envie de tenter le coup.

Dire que ce projet ip.op est une rencontre entre les univers du hip-hop et de la musique contemporaine simplifierait trop la chose, tant la clique de Magnitude6 nous trimbale, pendant plus d’une heure, dans des mondes panachés. On s’échappe tantôt dans de vastes contrées digne du duo Leone-Morricone, tantôt dans une galaxie cartoonesque, en nous rappelant tout de même par des touches free-jazz que ces instrumentistes sont de sacrés virtuoses.

Alternant créations et arrangements, les six musiciens (du quintette !!!) ont livré dans le cadre chaleureux de la Nomad Nation, une performance pleine d’audace et d’intérêt, comparable dans cette approche originale du hip-hop aux embardées de certains jazzeux comme Michel Portal et Erik Truffaz ou encore par la puissance des cuivres au groupe anglais The Herbalizer.

Magnitude6 ça crépite, ça croustille, ça passe comme « un douze ans d’âge » qui t’explose d’abord les esgourdes avant de se propager à tes zygomatiques et au reste du corps.

Un moment qui fait du bien et qui donne envie de passer plus de temps avec Tonton pour en savoir plus sur le régime alimentaire des Aztèques au XIVème siècle.

Les vidéos de la soirée seront disponibles dans quelques semaines. En attendant vous pouvez écouter leurs autres projets sur Soundcloud et sur le site www.magnitude6.ca

– Yann Lever