Elle sera pour l’oreille ce que les yeux attendent du cinéma en relief… »

On parle de stéréophonie. Déjà en 1930, l’ingénieur Clément Lévy comprend la portée de la stéréophonie et son potentiel d’application pour le cinéma 3D, qu’il appelle cinéma en relief. Dans le jargon, deux haut-parleurs forment un système stéréo où les sons peuvent se déplacer de gauche à droite. Pour parler d’un système à 157 haut-parleurs (!), comme celui de la SAT, le terme général est spatialisation sonore : l’action de créer l’illusion de la localisation d’un son.

Dans son programme double Hidden Dimensions/NAscent, projeté du 6 au 23 février, la SAT explore ce potentiel en nous plongeant dans un univers audiovisuel à la croisée de la musique, de la géométrie, de l’espace, de la théorie des cordes et des plus récentes innovations technologiques. Besoin d’un petit kick pour reprendre goût à la vie dans le blues de février? Teresa Carrasco, Vergil Sharkya et Push 1 stop nous offrent un spectacle de qualité exceptionnelle dans un environnement unique.

Hidden Dimensions de Teresa Carrasco

Née en Espagne, la pianiste et productrice Teresa Carrasco propose ici un univers musical subtil et éthéré inspiré par la théorie des cordes. Sa démarche est mixte: elle combine captations d’instruments acoustiques avec synthèse numérique. Son périple ambient peut se vivre comme une promenade à travers les dimensions cachées du réel. Cet espace virtuel est peuplé par toutes sortes de créatures sonores spatialisées, projetant l’auditeur dans des forêts imaginaires débordantes de vie. La texture des sons est rarement menaçante. Le plus souvent, on est saisi de sympathie envers de petites créatures, mi-robotiques et mi-organiques, qui semblent peupler l’espace en vaquant à leurs occupations. Carrasco réussit à nous garder proche du son et nous épate par la richesse et la versatilité de sa conception sonore.

NAscent de Vergil Sharkya & Push 1 stop

Après une expérience uniquement auditive, un festin pour les yeux. Le visuel de NAscent, assuré par l’artiste canadien Push 1 stop, nous confronte à un univers géométrique abstrait dans lequel la téléportation est permise. Les points de vue sont démultipliés jusqu’au vertige, dans un tourbillon d’illusions d’optiques, de structures géométriques impossibles et de bouteilles de Klein.

Chaque événement visuel est corroboré par son contrepoids musical. Sharkya, à la musique, jongle avec ses synthétiseurs aussi bien qu’avec la composition traditionnelle, confirmant le caractère narratif de l’œuvre. On alterne entre certaines sections plus instrumentales et d’autres plus rythmiques. Glissendi, pitchbend, noise, le tout est d’une fluidité magistrale—aussi satisfaisant qu’une ligne de dominos à 11 dimensions.

On pourrait mettre NAscent en parallèle avec les propos de Norman McLaren, grand maître canadien du cinéma d’animation, quand il postule que des formes abstraites peuvent évoquer des émotions humaines: « The images are abstract forms but the movement is non-abstract, it is humanly motivated. So the motion can be spoken of as separate from the particular shape or form that moves. It is this motion which is at the heart of cinema, and that [is what] makes film such a powerful medium. » C’est ce mouvement, cette énergie poétique, qui trouve son apogée dans le climax de NAscent, quelques minutes avant la fin, sous la forme d’une traversée de tunnel qui donne la chair de poule. Qu’y aura-t-il au bout? Combien de dimensions cachées du réel nous reste-t-il, encore, à explorer?

C’est ce mouvement, cette énergie poétique, qui trouve son apogée dans le climax de NAscent, quelques minutes avant la fin, sous la forme de la traversée d’un tunnel qui donne la chair de poule. Qu’y a-t-il à son extrémité? Et surtout, combien de dimensions cachées du réel nous reste-t-il, encore, à explorer?

6 au 23 février – 19h – Mardi au vendredi
Billet régulier : 19.75$ – Achetez en ligne ici (et à la SAT)
Durée : 40 minutes

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :