Premier long métrage en tant que réalisatrice de l’actrice Hiam Abbass, Héritage est un film choral sur fond de conflit israélo-libanais où l’amour défie le poids des traditions. On y retrouve notamment l’actrice Hafsia Herzi, révélée au grand public par La Graine et le mulet d’Abdellatif Kechiche en 2007. Présenté en 2012 dans la section Venice Days du Festival de Venise et en 2013 au Festival international du film de Melbourne et de Karlovy Vary, Héritage prendra l’affiche en exclusivité au Cinéma Excentris dès le 25 octobre.

Une famille palestinienne se rassemble dans le Nord de la Galilée pour célébrer un mariage, dans un climat de guerre. Lorsque le patriarche tombe dans le coma, les conflits internes font exploser peu à peu l’harmonie familiale, révélant secrets et mensonges jusqu’alors enfouis…

 

Quelques mots sur la réalisatrice:

Hiam Abbass est née à Nazareth et a grandi dans un village palestinien au nord de la Galilée. Elle commence le théâtre à l’âge de 10 ans, étudie la photographie à Haïfa avant de collaborer en tant que comédienne avec le théâtre El-Hakawati de Jérusalem. En 1987, elle s’installe à Paris et démarre une carrière d’actrice. Depuis, elle s’est s’illustrée dans des films comme Satin rouge de Raja Amari, La Porte du soleil de Yousry Nasrallah, La Fiancée syrienne et Les Citronniers d’Eran Riklis, Paradise Now de Hani Abu Asaad, Free Zone de Amos Gitaï et The Visitor de Thomas McCarthy. Parallèlement, elle réalise les courts métrages Le Pain et La Danse éternelle et travaille comme coach d’acteurs sur les films Babel de Alejandro González Iñárritu et Munich de Steven Spielberg.