Crédit photo: Cindy Boyce

Vous les aviez vus sur les Internets, étiez tombé sous le charme et vous êtes buté à une porte fermée en vous rendant au Divan Orange ce mercredi?  Complet un mercredi avant 20h?! Bien joué Bonsound! Une belle promo  – et du talent c’est indéniable – a valu aux membres de Groenland de célébrer le lancement de leur premier album The Chase dans une salle bondée – si on peut se permettre – de beau monde.

C’est donc entassées (mais vraiment beaucoup trop) contre ce beau monde que nous avons attendu le spectacle. L’impatience de voir enfin le groupe était palpable. Il fallait voir la p’tite  madame claustrophobe qui nous a poussées agressivement pour se frayer un chemin parmi la foule. Malgré la promiscuité ambiante, c’est dans la bonne humeur que le public a accueilli les musiciens.

Groenland devait à la base être un duo électro… On est bien contentes que leurs affinités avec les logiciels prévus à cet effet soient restreintes, parce qu’entre nous, on les aime bien dans le casting du band  indie rock, avec des touches tantôt traditionnelles, tantôt pop, mais qui convient en toutes circonstances, du pré-drink à la peine d’amour. Si le groupe ne réinvente pas le genre, il met la barre sacrément haute pour ceux qui veulent s’y aventurer.

En plus d’être doté une chanteuse à la voix claire et vibrante, à mi-chemin entre Mette Lindberg (Asteroïd Galaxy Tour) et Norah Jones, le groupe fait preuve d’une synergie et d’un charisme à tout casser : dans leur musique comme dans leur interventions, le public est conquis. Tellement, que même la p’tite madame est allée féliciter le band à la fin : « Bravo, vous êtes ben bons! Presque comme les Stones, mais meilleur que Simple Plan. » Tenez-vous le pour dit!

Avis aux intéressés, Groenland offrira une prestation chez le disquaire Aux 33 tours ce samedi dans le cadre de la journée des disquaires. Le spectacle débute à 19h00 et si vous avez bien appris votre leçon, vous allez arriver tôt!

Pour vous procurer leur album, suivre leurs dates de spectacles et autres, c’est ici : http://www.groenlandband.com/fr

– Texte à quatre mains : Vickie Lemelin-Goulet et Mélissa Pelletier