Charmant. Je crois bien que c’est le mot le plus approprié pour décrire The rendez-vous galant : Starring Hedy LaDerringdo. Présenté à La Chapelle dans le cadre de Fringe, ce spectacle inclassable est un mélange plus ou moins homogène de cirque, cabaret, théâtre, mime, danse et clownerie. C’est la première création solo de Krin Maren Haglund, qui a travaillé avec le Cirque du Soleil, les 7 doigts de la main et le Cirque Éloize, entre autres.

Il n’y a qu’elle sur scène, et elle s’y démène. Pour oublier son rendez-vous raté, elle s’amuse avec des chapeaux, des rideaux, des chaussettes, une nappe, un chandelier, des boucles d’oreille. Elle grimpe, saute, danse, se plie et se replie, boit du vin de manière pour le moins inusitée. Elle met de l’avant sa grâce et sa force en performant sur la roue Cyr, qu’elle est d’ailleurs la première femme à avoir apprivoisée. Et quand elle se hisse dans les rideaux pour son numéro de tissu aérien, on ne peut que cesser de respirer.

The rendez-vous galant en met plein les yeux. Maglund a fait de moi une enfant de nouveau, happée par ses déboires clownesques, en admiration devant sa présence scénique incroyable et ses grands yeux rieurs. En allant la voir performer à La Chapelle, il ne faut cependant pas s’attendre à la perfection technique typique des plus grandes troupes de cirque ; plusieurs coquilles ponctuent le spectacle. Mais tout cela ne fait que confirmer le charme indéniable du personnage et mettre en évidence son caractère maladroit et exubérant.

Comme l’a mentionné l’artiste dès la fin du spectacle, the show is a work in progress. Il risque donc, pour le moment, d’être bien différent à chaque représentation et d’évoluer peu à peu. Mais le résultat final, je l’espère, conservera l’essentiel de sa candeur.

– Anaïs Savignac

The rendez-vous galant : Starring Hedy LaDerringdo, jusqu’au 23 juin à La Chapelle.

Pour plus d’informations : http://www.therendezvousgalant.com