La DragRace 2014 au Parc Fringe. Crédit photo : Cindy Lopez

Ça commence le 1er juin et ça se poursuit jusqu’au 21. Quoi donc? Le festival Fringe! Trois semaines de pure effervescence créatrice étalée à la grandeur du Mile End, du Plateau et du Quartier Latin. Les Méconnus trippent tellement sur le festival qu’ils y seront encore une fois vos yeux et vos oreilles. Pour vous préparer mentalement, voici un succinct petit tour de la vaste programmation.

Fringe, c’est 109 shows qui vont de la danse à la musique en passant par le théâtre, le mime, les spectacles d’humour et une quantité incroyable de bijoux inclassables. Français, anglais, bilingue, muet, il y en a pour tous les goûts et toutes les préférences linguistiques. Vous vous ennuyez des publicités 100% bilingual de Justin Trudeau à la tivi? Essayez l’énigmatique boKa du Possiblement théâtre, le prometteur Baron Vaudeville on the Rocks du Japonais Baron ou encore l’éclectique Je pense donc je suis des Justes d’Albert.

Vous êtes plus du type faut-que-ça-bouge? Jetez un œil sur les chorégraphies de Liliane Moussa avec Finale au sol, les jongleurs de Cause & Effect Circus avec The New Conformity ou encore le burlesque des Bunheads avec Les Bunheads and Friends.

Vous aussi, vous avez des rêves de grandeur? Peut-être que les spectacles Clara veut être actrice d’Une autre compagnie de théâtre, La construction du personnage de Steakhouse 89 ou l’adaptation de Réussir son hypermodernité et sauver le reste de sa vie de Nicolas Langelier par Les Barbus vous apporteront quelques pistes de solution. Sinon, vous pouvez toujours aborder par le théâtre les troubles alimentaires avec T. A. L’économie du désir de Karatini Théâtre, ou Icepick-moé l’cœur de L’antithèse sur les défaillances d’un couple, parce que c’est bien connu, l’art aide aussi à réfléchir aux choses sérieuses.

Fringe, ce n’est pas que des gens dont vous n’avez jamais entendu parler. La preuve : Ève vous parlait de Prométhée Inc. l’hiver dernier. Message à ceux qui l’ont manqué : c’est votre chance de vous rattraper. Reste qu’il y a beaucoup à découvrir : le théâtre d’ombres de Elle chasse de la fumée avec son journal avec le spectacle Convergence, par exemple, ou bien Probablement la genèse, sur la notion de monstre.

Et où seront les Méconnus pendant ce temps-là? Un peu partout, mais pour vous donner un avant-goût, disons que Laura a flashé sur le hip-hop-soul de R U REAL, Vanessa est intriguée par In fur wrapped de Farouche Factory, Mélissa va vous jaser de Moé pis toé de Pretium Doloris, et moi, j’assisterai à 5 lesbians eating a quiche de Village Scene Productions.

On récapitule : 109 shows, trois semaines. C’est beaucoup. Trop pour cet article en tout cas. Donc je vais me projeter dans le futur. On est en juin, vous êtes à Fringe, billets multicolores en main. Vous vous promenez en Bixi, il faut chaud, vous avez soif : pourquoi ne pas passer au Parc Fringe au coin Rachel et Saint-Laurent? En plus de rencontrer une foule de festivaliers en délire, peut-être y trouverez-vous une collaboratrice des Méconnus en train de siroter une bière ou de rédiger son prochain article (ou les deux à la fois). On se voit bientôt?

Chloé Leduc-Bélanger

Pour la programmation complète du festival St-Ambroise Fringe, c’est ici.