Héliotrope compte un nouvel auteur parmi sa récolte automnale! En fait, il s’agit d’un nouvel auteur pour le monde de la littérature également, Frères étant le premier roman de David Clerson.

Deux frères aux handicaps à la fois physiques et psychologiques décident de quitter le giron maternel pour partir à la quête de leur chien de père en lequel ils voient un objectif, un règlement de compte à la suite duquel seul ils pourront accéder à une meilleure situation. À suivre la trace d’un animal, on le devient tranquillement…

Frères vous convie à un univers singulier et inquiétant. Tout en métaphores, le rêve, les mensonges, l’imaginaire et la réalité se côtoient et se confondent pour laisser une impression plus qu’une réelle compréhension; peut-être est-ce ce que l’on appelle «l’intelligence émotive».

En dire davantage serait gâcher de cette magie obscure qui vous accompagne à la lecture de Frères et ce n’est pas dans mon intention.

Longue vie à David Clerson et sa plume à la fois sinistre et poétique!

– Vickie Lemelin-Goulet