Les préliminaires des Francouvertes 2019 se poursuivent ce lundi, cette fois avec Kirouac & Kodakludo, O.G.B et Suprême Sans Plomb. Les concurrents ont répondu à quelques questions pour nous permettre de mieux les connaître avant de monter sur la scène du Cabaret Lion d’Or.

Kirouac & Kodakludo

Crédit : Maximilien Biron

Votre style musical en deux mots?
Rap gentil

À quoi peut-on s’attendre de votre passage aux Francouvertes?
Deux paires de lunettes, deux chignons, deux micros.

L’anecdote la plus folle de votre carrière?
Dans notre chanson « bixi », il y a une ligne qui dit : « Si tu connais la mairesse, dis-lui qu’j’veux être commandité ». On a tout fait pour avoir la mairesse dans le vidéoclip de « bixi », on a créé le hashtag #pray4bixi, on a fait un spectacle bénéfice, les gens se sont mobilisés, ont fait des dessins de fou… Ça n’a pas marché.

Le meilleur conseil qu’on vous a donné?
« Fais attention à ne pas trop crier dans le micro »

Avez-vous une manie avant d’entrer en scène?
Ludo (Kodakludo) a inventé une poignée de main qui combine un props et un « fuck you ». Toujours plaisant d’envoyer chier son collègue juste avant d’entrer sur scène.

L’artiste avec qui vous collaboreriez les yeux fermés?
Clairement 50 Cent. On a fait une interprétatation de In da club qui s’appelle « Gentilsvilains ». Si ça tente de venir avec nous sur le remix mon 50, il n’y a pas de trouble. Tu viens à Montréal quand tu veux. J’imagine qu’avoir Jérôme 50 en première partie de notre spectacle des Francouvertes, c’est un bon compromis.

Votre plus grand rêve en tant qu’artistes?
Continuer à faire de la scène jusqu’à ce que nos corps ne tiennent plus. C’est déjà un immense privilège et on en est absolument reconnaissants.

O.G.B.

Crédit : Frédéric Carle-Landry

Votre style musical en deux mots?
Hip-hop démocratique.

À quoi peut-on s’attendre de votre passage aux Francouvertes?
L’Optimisation des Grosses Basses, un Orchestre de Gaillards Bienveillants,
des OEuvres Gonflées à Bloc et une Occasion de Grimper sur le Bar, entre autres.

L’anecdote la plus folle de votre carrière?
Pour enregistrer notre premier EP, on s’est installé dans le sous-sol de Claude à Mascouche avec du gear loué. Après une première journée d’installation, de soundcheck et de derniers fignolages, on était prêts à commencer l’enregistrement. Sauf que c’est à ce moment-là que la ville de Mascouche est tombée en panne… On a manqué d’électricité pendant une journée complète, et donc on a dû tout enregistrer en quelques heures avant de devoir retourner à Montréal.

Le meilleur conseil qu’on vous a donné?
« Si le bonnet te fait, mets-le! »

Avez-vous une manie avant d’entrer en scène?
Oui. On compte si tout le monde est là.

L’artiste avec qui vous collaboreriez les yeux fermés?
Stevie Wonder.

Votre plus grand rêve en tant qu’artistes?
Avoir une soucoupe volante qui descend sur le stage et John qui
en sort en mode solo intergalactique.

Suprême Sans Plomb

Crédit : Dja Photographie

Votre style musical en deux mots?
Funk octanisé.

À quoi peut-on s’attendre de votre passage aux Francouvertes?
Beaucoup, beaucoup de kilowatts. Assez pour propulser un char au travers du continuum espace-temps. On peut même parler de Gigowatts!

L’anecdote la plus folle de votre carrière?
Commencer un show à Gaspé avec 5 personnes et finir avec un carnaval.

Le meilleur conseil qu’on vous a donné?
« Les gars qu’tu pense que tu connais, tu l’es connais-tu, tu penses? »

Avez-vous une manie avant d’entrer en scène?
Un shot avec une goutte de gaz en écoutant un album Black Sabbath.

L’artiste avec qui vous collaboreriez les yeux fermés?
Ozzy Osborne!

Votre plus grand rêve en tant qu’artistes?
Se lever le matin en se disant qu’on ne travaillera plus jamais pour quelqu’un d’autre.