Photo ressortie des boules à mites. Crédit: Mélissa Pelletier 

Chaque année, c’est la même chose. Devant l’étendue de la programmation du Festival de musique émergente d’Abitibi-Témiscamingue, un petit vertige me prend. Que choisir? Que voir? Que veux-je? Que peux-je? Avant de manger mes bas, j’ai décidé de me dresser une petite liste d’incontournables pour bien honorer les heures de route qui m’attendent!

MIELS
29 août à 23h au Petit Théâtre du Vieux Noranda

MIELS, c’est la rencontre du blues des États-Unis et du rock d’ici, mais surtout de JF et Paige. Pour la petite histoire, les deux amoureux de la musique se sont croisés dans le désert du Nevada, ont pogné de quoi et ne se sont plus quittés depuis. Ça a donné MIELS, un duo francophone assez réjouissant, qui sera rejoint sur la scène du Petit Théâtre du Vieux Noranda par le batteur Pierre Fortin (Galaxie, Gros Mené) pour le lancement de son premier album!

Philémon Cimon
30 août à la Scène Fonderie Horne

Touchant album que le quatrième opus de Philémon Cimon, qui s’est lancé à la poursuite de ses origines pour l’occasion. Ça a donné Pays, une sorte de recueil qui jette un regard vers ce qui a été, ce qui est et ce qui sera peut-être. Joli, incontournable. Ça vaut le coup d’aller zieuter et jeter une oreille!

Bon Enfant
Samedi 31 août à midi à la Scène extérieure Desjardins

Depuis que j’ai eu la chance de les voir brièvement à l’Esco il y a quelques mois, j’ai tout un kick sur Bon Enfant. Sorte de supergroupe de la scène alternative, la formation peut compter sur le talent de Daphné Brisette, Mélissa Fortin et Étienne Côté de Canailles, Guillaume Chiasson de Ponctuation et Alex Burger. Ça donne un son pop frétillant, entraînant et sympathique. S’il me faudra encore attendre l’automne avant d’écouter le premier album de la formation, son passage au FME risque de me satisfaire un brin.

Motherhood
31 août à minuit au Cabaret de La Dernière Chance

Dur de décrire le son de Motherhood, groupe du Nouveau-Brunswick qui va dans plusieurs jolis sens. On peut déjà dire que ça flirte avec l’indie rock, que c’est intense et assumé, que ça a une vibe des années 90 et que Adam Sipkema, Brydon Crain et Penelope Stevens n’ont pas l’air s’en faire avec l’idée de ne pas fitter dans un cadre. Pour le reste, rendez-vous au Cabaret de la Dernière Chance!

Doiron-Placard
1er septembre à 20h à l’Agora des Arts

Qu’est-ce qui se passe quand l’auteure-compositrice-interprète Julie Doiron (Eric’s Trip, Jagjaguwar) et Dany Placard, un des noms les plus importants du la scène folk-rock québécoise, s’allient? Un duo qui se plaît à revisiter d’une manière toute simple le répertoire de chacun. Et hop, c’est sur ma liste!

Pssst… Suivez notre couverture en direct tout au long du festival!

Mélissa Pelletier 

Le Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue se tiendra du 29 août au 1er septembre. Pour toutes les informations, c’est ici.