La vingtième édition du Festival international de la littérature est à nos portes, tant et si bien que j’ai pensé vous faire un petit décompte en attendant le grand coup d’envoi. Êtes-vous prêts?

5! Performances à ne pas manquer

Quoi? Seulement cinq? Pour les besoins du concept, on va s’y limiter, mais sachez que la programmation du FIL est particulièrement étoffée pour cette édition-anniversaire. D’abord, le spectacle littéraire et musical Love is in the Birds enflammera les planches du Lion d’or et explorera les thèmes de la tradition et de la transmission en ces temps d’instantanéité et de raccourcissement de la mémoire. Puis, un impromptu théâtral inspiré du DreamHaïti de Kamau Brathwaite sera présenté sous le titre Et ce n’était pas qu’on allait quelque part. Une performance qui entremêle revirement des mots et chavirements marins, pour ne pas qu’on oublie le sort des réfugiés haïtiens.

Puis, c’est au tour d’un « récital haïtien de poésie québécoise » avec Montrez-moi le monde, où de jeunes artistes haïtiens viendront réciter des vers de nos poètes nationaux dans l’auditorium de la Grande Bibliothèque. Toujours à la Grande Bibliothèque, de jeunes poètes innus ainsi que Joséphine Bacon, Rita Mestokosho et Laure Morali feront la lecture des poèmes qui ont valu au livre Mingan, mon village le Prix jeunesse des libraires en 2013, le tout accompagné d’une projection des illustrations de Rogé. Le FIL se terminera avec Bons baisers de la poésie au Lion d’or. Pour l’occasion, José Acquelin et ses amis poètes présenteront leurs textes, sur la musique du pianiste Pierre St-Jak et du groupe Becqué Bobo.

4! Rencontres à faire

Il y a d’abord le brunch-table ronde autour de l’oeuvre de Marguerite Duras. Présenté à l’Excentris, Le moment Duras propose une discussion entre Danielle Laurin, auteure de Duras, l’impossible, et André Roy dans un premier lieu, puis Louise Dupré, Catherine Mavrikakis et Brigitte Haentjens. La discussion sera suivie de la projection de deux documentaires sur l’oeuvre de Duras. Il y a ensuite les Exercices d’admiration, ces prises de paroles animées par Claudia Larochelle lors desquelles des personnalités publiques feront part de leur amour pour un livre. On aura aussi l’occasion d’assister au lancement d’Un regard qui te fracasse de Brigitte Haentjens, et la femme de théâtre livrera des pans de sa réflexion lors d’une causerie au ARTVstudio. Enfin, un dernier lancement à la Maison des jeunesses musicales du Canada vous permettra de rencontrer Dominique Fortier et Nicolas Dickner, auteurs de Révolutions.

3! Endroits à visiter

Le Quartier des spectacles, et tout particulièrement le Parterre de celui-ci, seront en proie à une agitation particulière lors du FIL puisque tout au long du festival, des activités seront proposées tant pour les petits que pour les moins petits. Pour mettre un peu de littérature dans vos pauses-dîner, des documentaires sur cinq figures marquantes de la littérature européenne seront présentés à la BAnQ. Finalement, profitez de l’occasion pour visiter la Maison des écrivains qui ouvrira ses portes aux visiteurs et présentera une exposition-souvenir en collaboration avec l’UNEQ.

2! Dates à retenir

Parce que le goût de lire, ça s’attrape en bas âge, il est important de reconnaître l’apport des créateurs d’ici à la littérature jeunesse. Ça tombe bien : c’est le 17 septembre prochain que seront remis les Prix jeunesse des libraires, en présence d’auteurs, d’illustrateurs et d’autres acteurs du milieu. Et le 11 septembre, en avant-première du FIL, aura lieu une soirée bénéfice en forme de rétrospective pour se remémorer les bons coups des dix-neuf dernières éditions.

1! Festival international de la littérature

La vingtième édition du FIL se tiendra du 12 au 21 septembre prochains un peu partout à travers la ville. Pour la programmation complète, c’est ici!

– Chloé Leduc-Bélanger