Vous aimez les films gore, trash, les films d’horreur qui font peur, mais aussi ceux qui donnent des fous rires? Ce sont plutôt les films d’action qui vous captivent, mais avec du kung-fu, et peut-être même avec des danses et des chants indiens? Plutôt les films de science-fiction? Les comédies? Les documentaires alternatifs? Les mangas? Vous préférez les films médiévaux, oui, mais surtout médiévaux fantastiques? Cet été, votre genre, vous le trouverez à Fantasia. Vous découvrirez même beaucoup plus.

La 19e édition du festival Fantasia aura lieu du 14 juillet au 4 août et présentera 400 films, dont 135 longs métrages provenant de 36 pays, 104 premières et au-dessus de 100 courts métrages québécois. Une programmation d’enfer.

Le festival commencera avec Miss Hokusai, le dernier film d’animation du Japonais Keiichi Hara, une histoire de l’artiste Katsushika (le fameux peintre Hokusai) et de sa relation avec sa fille O-Ei. Il sera clos par Attack on Titan, autre film japonais réalisé par Shinji Higuchi, l’une des nombreuses premières canadiennes du festival. Le film met en scène des hommes protégés par trois grandes murailles et se faisant dévorer par des géants humanoïdes. D’autres films vedettes sont attendus dont l’incontournable Ant-Man, un soldat insecte, le petit dernier de Marvel. Il y aura aussi Cop Cars, le récit de deux jeunes garçons au Colorado volant une voiture de police. Ils seront poursuivis par l’agent le plus méchant de l’état interprété par Kevin Bacon (Tremors, Invisible man. O.K.! Il a aussi joué dans Footloose). L’acteur sera en visite au festival pour la promotion de son film parmi d’autres invités spéciaux.

Quelques choix savoureux :

Turbo Kid (Canada/Nouvelle-Zélande) de François Simard, Anouk Whissell et Yoann-Karl Whissel – 23 et 31 juillet, Théâtre Concordia Hall

Une comédie d’action gore réalisée par le trio Roadkill Superstar (RKSS). Un adolescent adorant le BMX et les comic books essaie de survivre dans un monde post-apocalyptique. Il fait la rencontre d’Apple (Laurence Leboeuf) qui sera kidnappée par le mauvais Zeus. Le jeune tentera de la sauver dans une épopée marquée par les années 80.

 

Singhan returns (Inde) de Rohit Shetty – 21 juillet, Théâtre Concordia Hall

La suite de Singham présenté à Fantasia en 2012. J’ai eu trois fous rires seulement pendant le trailer. Comment dire? Le film d’action Bollywood, c’est lui.

 

Bridgend (Danemark) de Jeppe Rønde – 15 et 17 juillet, Salle J. A. De Sève

Le film s’inspire de l’histoire de Bridgend, ville située au pays de Galles, où plus de 79 suicides ont été rapportés entre 2007 et 2012. Une jeune adolescente de famille aisée fait la rencontre d’adolescents troublés qui errent dans la forêt; ils forment une sorte de secte vénérant le suicide. Un film sur les tourments, parfois irréversibles, de l’adolescence. Une réalisation tragique.

 

Haemoo (Corée du sud) de Shim Sung-bo – 27 juillet, Théâtre Concordia Hall

En 1998, dans la ville côtière de Yeosu, au sud de la Corée, le bateau de pêche du capitaine Kang est menacé d’être vendu par son propriétaire. Pour sauver son embarcation, Kang accepte de transporter une trentaine d’immigrants illégaux venus de Chine. Actuel!

 

Who killed captain Alex? (Ouganda) de Nabwana IGG – 17 juillet, Salle J. A. De Sève

Sur une note beaucoup plus joyeuse, un petit bijou qui nous vient d’Afrique. Un film d’action complètement exagéré, un succès monstre dans les bidonvilles d’Ouganda. Coût de production : pas plus de 200$. Effet spécial garanti.

 

Cet été, sortez de votre zone de confort, allez donc voir un film à Fantasia !

Julien Fortin

Pour la programmation complète, c’est ici!