Prenant place lors d’une opération de saisie de drogue qui tourne mal, Buybust suit les pas de films d’action hollywoodiens classiques. L’intrigue, qui prend le soin de présenter les membres de la brigade d’élite avant de les suivre toute la nuit dans les bidonvilles des Philippines, fait penser au déjà classique The Raid : Redemption (2011), si ce n’est que le degré claustrophobique de l’immeuble est remplacé par l’ambiance glauque d’un quartier pauvre de Manille. Une fois que l’opération dérape, Nina, la nouvelle recrue, et son équipe devront non seulement tenter de survivre aux attaques des trafiquants, mais aussi à celles des locaux pour qui l’intervention de la police est toujours synonyme de mauvaises nouvelles.

Le film ne brille pas pour l’originalité de son scénario. Ainsi, on apprendra sans grande surprise que nos héros doivent se battre contre la corruption et que les choses ne sont pas toujours aussi claires qu’elles le paraissent. C’est surtout pour l’inventivité des chorégraphies et la performance très physique des acteurs que Buybust vaut le détour. L’espace du bidonville est utilisé à bon escient et constitue un des aspects les plus intéressants du film : on se bat sur les toits et à travers les différents murs en tôle facilement escamotables.

Dans ce sens, on est loin des cascades d’autoroutes et immeubles hollywoodiens. Quand les fusils sont vides, tous les éléments du décor sont improvisés en armes blanches, les murs cèdent et se fracassent, les ennemis sortent de nulle part et peuvent être n’importe qui. La vase, le gravier, les marres de sang et de pluie, tout se mélange. On est donc face à un film très sale et assez brutal qui ne réinvente pas la roue des films d’actions gore, mais qui l’huile quand même assez bien.

– Boris Nonveiller

Buybust d’Erik Matti a été présenté au Festival Fantasia 2018.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :