L’auteur-compositeur-interprète Thierry Bruyère propose un nouvel album de nouveau matériel. Un an et demi après son EP Deux planètes, il est retourné en studio pour enregistrer Rêver plus fort, mêlant une énergie post-punk, es influences new wave et des lignes mélodiques résolument pop. Lancé plus tôt ce soir en formule 5 à 7 au Verre Bouteille, son nouvel opus sera officiellement en vente dès ce vendredi.

Nous avons réalisé une entrevue éclair avec lui, lui posant quelques questions sur tout et sur rien… mais surtout sur sa musique.

Si tu avais à décrire ton nouvel album en deux mots, ce serait…
Comme « rêver » est déjà dans le titre et que « j’aime Robert Smith » est trop long, j’irais avec « romantique » et « 90’s ».

Qui a eu la plus grande influence sur ta musique?
Outre mes parents, Neil Young, parce qu’il a toujours été mélodique, amoureux, indigné et mélancolique sans jamais faire de compromis. Il faisait ce qu’il voulait et il le faisait avec passion.

Quelle est la chanson que tu préfères de ton propre répertoire? Pourquoi?
C’est difficile, mais j’opterais pour Nos excuses à nos parents, parce que c’est une chanson qui combine plusieurs choses qui m’habitaient quand je l’ai écrite. Elle se situe quelque part entre l’espoir et la colère, et même si c’est une chanson de défoulement avec un certain angle historique, elle est aussi remplie d’amour et de confiance en l’avenir, et j’adore la jouer avec le groupe.

Si tu n’étais pas musicien, tu serais…
Une loutre! Mais si je dois être un humain avec un métier, je dirais médecin!

Quel est ton meilleur souvenir sur scène?
En 2014, on avait fait un show en formule « grunge déplogue » à la PDA, et je sortais d’une grosse rupture pas facile, et je me souviens que c’était la première fois depuis longtemps où j’oubliais mes problèmes et que j’avais du plaisir. En fait, j’ai tellement eu de plaisir avec mes musicien(ne)s que j’aime tant qu’à un moment j’ai oublié la moitié des paroles de la reprise que j’avais faite à La Voix, et il y a des dames qui sont sorties. Mais on a vraiment connecté avec le public après ça, et ça m’a rappelé pourquoi je faisais des shows!

Rêver plus fort de Thierry Bruyère sera disponible dès ce vendredi 20 octobre, sous le label Les Disques de la cordonnerie.

Olivier Dénommée

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :