Photo : KT Lamond

Le 23 mars sortait le tout nouvel album du groupe néo-écossais The Stanfields, qui mêle avec brio une énergie punk à des sonorités tantôt folk, tantôt très hard rock. Il n’est toutefois pas trop tard pour assister au lancement montréalais de l’album Limboland, prévu demain à l’Esco! En vue de cette soirée, le groupe a répondu à nos questions, dont voici la traduction libre :

Comment décririez-vous votre nouvel album, en seulement deux mots?

Brutalement honnête.

Comment comparez-vous Limboland avec vos précédents enregistrements?

Je pense que tous nos albums se démarquent à leur façon, pour le meilleur et pour le pire, haha! Limboland est probablement notre album le plus focussé. Il ne dévie de sa trajectoire qu’une fois ou deux.

Y a-t-il une chanson que vous auriez voulu avoir composée vous-mêmes?
Bohemian Rhapsody. Tout le monde aime cette chanson. Pour moi, elle surpasse toutes les autres.

Jusqu’à présent, quelles sont vos meilleurs souvenirs de Montréal?

Notre dernier show montréalais était vraiment, vraiment fun! Aussi, j’ai bien hâte de souper au Amir!

Laquelle de vos chansons avez-vous le plus de plaisir à jouer?

Ces jours-ci, j’apprécie jouer Your Flag (Won’t Save You Anymore). Je ne sais pas trop pourquoi, pour être honnête, mais elle me frappe d’une certaine façon sur scène.

Le lancement montréalais sera notamment l’occasion d’entendre les nouvelles chansons et de créer de nouveaux souvenirs impérissables pour The Stanfields! C’est demain, 26 avril dès 20 h à l’Esco que ça se passe! Il sera possible d’entendre, en première partie, le groupe The Frisky Kids. Pour les détails et le lien pour se procurer des billets, c’est ici.

– Olivier Dénommée

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :