Photo : Samuel Pasquier

Artiste aux mille talents, David Giguère s’était fait plus discret musicalement après la sortie de son deuxième album, Casablanca, paru en 2014. Le voilà maintenant de retour à l’avant-scène avec l’album Constance, qu’il lance ce soir! Histoire de se remettre à jour, on lui a posé quelques questions. Voici ses réponses :

Comment résumerais-tu en fast forward ta vie entre la sortie de Casablanca et aujourd’hui?

Théâtre/Voyage/Chicane/Musique/Amitié/Télé/Musique/Télé/Chicane/
Théâtre/Musique/Amitié/Voyage/Cinéma/Famille/Musique/Musique

Qu’est-ce qui te manquait le plus de retourner au studio d’enregistrement? 

De travailler dans un abandon complet en ne sachant pas où la création de ce projet allait nous mener.

Et de quoi avais-tu moins hâte en y retournant?

De travailler dans un abandon complet en ne sachant pas où la création de ce projet allait nous mener.

Qu’est-ce qui a changé dans ton approche artistique ces dernières années? As-tu découvert de nouvelles influences dans ta musique?

J’ai réalisé qu’au moment où on décide de se mettre complètement au service d’une œuvre, on peut en voir de toutes les couleurs.

La pochette de « Constance »

Quel est le meilleur souvenir que tu vas conserver de ton processus menant à la naissance de l’album?

Les fous rires avec les amis.

Que représente le titre Constance pour toi?

Un guide, un rappel, un désir d’être le plus constant possible au centre d’une émotivité qui ne l’est pas du tout.

Selon toi, laquelle de tes nouvelles chansons va le plus nous rester dans la tête?

« Téléphone »

À quoi s’attendre à ton lancement le 28 novembre?

À voir des gens contents de se retrouver.

Et maintenant que 2019 achève, à quoi devrait ressembler ta to do liste de 2020?

Continuer à écrire et jouer!

L’album Constance de David Giguère est lancé ce soir, 17h, au Boxermans (1041, avenue Van Horne, Montréal). L’événement est gratuit! L’album devrait paraître officiellement demain.

– Propos recueillis par Olivier Dénommée